L’entreprise en images…

Dans le milieu froid de l’internet, l’image a toujours été perçue comme un vecteur d’humanisation incontestable. A l’ère du haut débit, voire du très haut débit, la vidéo s’impose donc comme une évidence pour les entreprises qui ont à coeur de valoriser leur société ou leurs servcies par l’image.

Au niveau du particulier, l’explosion de la vidéo online confirme l’engouement des internautes pour ce média à l’impact incontestablement plus fort que l’écrit. Les statistiques du mois de mai sont éloquentes sur l’ampleur du phénomène : selon l’enquête Isobar “Panorama 2007 de la vidéo sur Internet“, réalisée en mai 2007, près de 55 % des internautes regardent des vidéos plus d’une fois par semaine et 26 % plusieurs fois par mois. Soit : 100 millions de vidéos vues tous les jours sur Youtube; 10 millions d’internautes ayant vu des vidéos en avril 2007 et , enfin 7 millions d’heures de vidéos sont référencées dans le moteur Blinkx
Ici, on parle de neuf internautes sur dix ayant été exposés à une vidéo publicitaire sur Internet, l’insertion classique dans une page web étant la formule la plus courante (86,5 % des exposés, contre 45,4 % pour une insertion au démarrage d’un autre vidéo).

Bref, autant de chiffres indiquant que la vidéo n’est pas à négliger pour la PME-TPE. L’intégration de photos, images et contenus vidéo online peut conférer aux sites une dimension plus humaine et plus chaleureuse, c’est donc un atout prometteur pour l’ entreprise qui les utilise dans sa stratégie de communication et de vente en ligne. L’image dynamique permet:

– L’interactivité, le capital sympathie ou de proximité
– La présentation et la démonstration (aide à la vente)
– L’image de marque et la notoriété
– La volonté de rassurer ou de prouver
– Un support de formation (e-learning)
– La reprise ou le complément des messages publicitaires

Puis, si l’entreprise n’est pas dotée du matériel nécessaire de tournage ou de compression, il existe toujours des prestataires qui mettront la main à la pâte. Rien que sur Bordeaux, on trouve des entreprise innovantes, comme LIBCAST, qui en plus d’une plate-forme de podcasting, propose un convertisseur de vidéos. Des « réalisateurs » comme VINICOM qui propose de tourner des interviews, revues de presse, etc… pour les professionnels du vin. Chez NUMERINET ou EFICIO, l’imagerie n’est plus nécessairement vidéos : photos immersives à 360°, morphing, …

Advertisements

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s