Récapitulatif appels à projets #AAP nationaux dans le cadre du #PIA3 : @ADEME, @BPIFRance, CDC, DGE / DIRECCTE …

 

Concours d’innovation – Bpifrance et ADEME

La 1ère vague de l’appel à projets « Concours d’innovation » a été lancée mi-décembre 2017. Opéré par Bpifrance et l’ADEME, ce dispositif vise à soutenir des projets innovants individuels portés par des petites et moyennes entreprises ainsi qu’à favoriser l’émergence de champions français d’envergure mondiale. Les projets doivent s’inscrire dans l’une des huit thématiques prédéfinies pour cette première vague (cf. ci-dessous).

Caractéristiques en bref :

  • entreprises éligibles : PME / start-ups
  • Coûts totaux compris entre 600 k€ et 5 M€
  • Aide sous forme mixte de subvention (deux tiers) et d’avance récupérable (un tiers), cette avance ne pouvant être inférieure à 100 k€ par projet soutenu. Un intéressement de l’État au succès du projet pourra être mis en place pour les projets > 800 k€.
  • Taux d’aide : 35 % (moyenne entreprise) ou 45 % (petite entreprise)
  • Date de clôture : 13 mars 2018
  • Présélection sur dossier, suivie d’auditions
  • Annonce des lauréats : début mai 2018 pour les projets < 800 k€, fin juin 2018 pour les autres

Thématiques pour cette vague 1 :

  • Bpifrance : numérique ; santé ; sécurité et cybersécurité ; French Fab.
  • ADEME : transport et mobilité durable ; agriculture innovante ; innover pour la qualité des écosystèmes terrestres, aquatiques et marins ; énergies renouvelables, stockage et systèmes énergétiques.

Thématiques prévisionnelles pour la vague 2 (lancée a priori en juin 2018) :

  • Bpifrance : numérique, santé, alimentation intelligente, espace, société inclusive.
  • ADEME : bâtiments, industrie et agriculture écoefficiente, économie circulaire, environnement-santé

Pour en savoir plus :

Ce dispositif fera par ailleurs l’objet d’une déclinaison dans le volet régional du PIA3, AAP actuellement en phase de rédaction.


Territoires d’innovation de grande ambition – CDC

Ce dispositif, opéré par la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC), vise à faire émerger et à accompagner des territoires d’innovation de grande ambition, notamment axés sur la ville, la forêt, le tourisme ou l’agriculture, guidés par une ambition opérationnelle de transformation et portés de manière pérenne par des acteurs publics et privés.

Pour mémoire, 117 dossiers avaient été déposés à l’appel à manifestation d’intérêt (AMI) le 29 septembre (dont 34 sur un périmètre sectoriel relevant du MAA à titre principal ou secondaire), parmi lesquels 40 dossiers (resp. 14) ont été présélectionnés et auditionnés par un jury fin novembre 2017. Une vingtaine de lauréats bénéficieront d’un accompagnement et d’un financement des phases d’ingénierie pour un montant maximum de 400 k€ par dossier.

En Nouvelle-Aquitaine, a été retenu le projet porté par la région Nouvelle-Aquitaine  » Acteurs économiques et citoyens construisent les territoires viticoles responsables et innovants de demain »

Le premier semestre 2018 sera consacré à l’élaboration des projets de cahiers des charges d’un ou de plusieurs AAP, tirant les enseignements de l’appel à manifestation d’intérêt de 2017. Lancement prévisionnel en juin, clôture en fin d’année, sélection en 2019. In fine, une dizaine de « territoires d’innovation » les plus ambitieux, structurés et prometteurs, seront sélectionnés, qui pourront bénéficier de subventions voire d’un investissement en fonds propres.

Pour en savoir plus :  site de la CDC


Appel à projets « structuration de filières » – Bpifrance

Cet appel à projets, opéré par Bpifrance et lancé mi-décembre 2017, soutient des projets qui visent à renforcer la compétitivité des filières stratégiques françaises par l’innovation. Il permet de cofinancer le recours à des moyens de production, ou des infrastructures de tests, d’essais ou de recherche-développement partagés en bénéficiant notamment à plusieurs PME ou entreprises de taille intermédiaire (ETI) issues d’une filière :

  • création d’unités industrielles partagées ou de plateformes de services mutualisées ;
  • mise en commun de compétences techniques ;
  • mise en place d’outils collaboratifs, etc.

Caractéristiques en bref :

  • porteur éligible : entreprise (de toute taille) ou structure fédérant plusieurs entreprises, représentative de la filière. Le projet doit bénéficier aux PME / ETI d’une filière donnée
  • coûts totaux > 3 M€ ou demande d’aide > 2 M€
  • aide sous forme mixte de subvention et d’avance récupérable, avec mise en place systématique d’un intéressement de l’État au succès du projet,
  • taux d’aide : 50 % maximum (fonctionnement et investissement), dans la limite de la réglementation européenne
  • date de clôture : 13 juin 2018
  • audition des dossiers éligibles en juillet 2018, sélection finale à l’automne 2018

Pour en savoir plus : – site de Bpifrance

Ce dispositif fera par ailleurs l’objet d’une déclinaison dans le volet régional du PIA3, AAP actuellement en phase de rédaction.


ARI (aide à la réindustrialisation) – Projets d’excellence industrielle & projets de croissance et développement – DGE / DIRECCTE

Le dispositif « ARI » accompagne depuis 2010 les investissements productifs créateurs d’emploi. Cette aide à l’investissement a pour objectif de favoriser le redressement productif, la revitalisation industrielle du territoire et le développement de nouvelles activités industrielles. L’aide contribue également aujourd’hui à faire émerger des projets relevant de « l’industrie du futur ». Le dispositif est reconduit jusqu’à fin 2018 à partir d’une dotation indicative de 16 M€.

Le dispositif est ouvert en continu. L’aide est décidée par le ministre chargé de l’industrie. Elle prend la forme d’une avance remboursable sans intérêt ni redevance comprise entre 500.000€ et 2 M€, après un différé de 2 ans maximum à compter de la fin du programme. La gestion des aides (conventionnement, versement, remboursement) est réalisée par Bpifrance.

L’ARI se décompose en deux volets :

  • LE VOLET « EXCELLENCE INDUSTRIELLE » : Instruction par la DGE dans le cadre de la CIALA. Porteurs éligibles : PME ou ETI. Coût total > 5 M€. Projet de 36 mois maximum, aboutissant à la création nette d’au moins 25 emplois sur le site aidé. Aide plafonnée à 2 M€
  • LE VOLET « CROISSANCE ET DÉVELOPPEMENT » : Processus d’instruction simplifiés et déconcentrés (DIRECCTE). Porteurs éligibles = TPE ou PME. Coût total > 2 M€. Projet de 24 mois maximum, aboutissant à la création nette d’au moins 10 emplois sur le site aidé. Aide à montant fixe par projet de 500.000 €.

Pour en savoir plus :


Projets structurants pour la compétitivité (PSPC) – Bpifrance

Ce dispositif, lancé en 2010, va être prochainement réabondé par les crédits du PIA3 et prolongé d’au moins un an supplémentaire (jusqu’en janvier 2019).

Pour mémoire, ce dispositif soutient des projets collaboratifs de recherche et développement structurants visant notamment des retombées économiques et technologiques directes sous forme de nouveaux produits, services et technologies, et des retombées indirectes en termes de structuration durable de filières.

Caractéristiques en bref :

  • porteur éligible : entreprise (de toute taille) réalisant des travaux de R&D
  • le projet doit être collaboratif, ie associer au moins une entreprise et un acteur de la recherche
  • part des PME et ETI > 20 % dans l’assiette éligible (sauf dérogation), part des aides allant aux labos publics < 30 % (sauf dérogation)
  • coûts totaux > 5 M€
  • aide sous forme mixte de subvention et d’avance récupérable, avec recherche systématique d’un intéressement de l’État au succès du projet,
  • Dispositif « au fil de l’eau »

Pour en savoir plus : site de Bpifrance


Démonstrateurs de la transition énergétique et écologique – ADEME

Ces dispositifs sont conçus pour prendre la suite des appels à manifestation d’intérêt du PIA2 de l’ADEME, et notamment les AMI suivants : énergies renouvelables, chimie du végétal, agriculture et industrie éco-efficientes, économie circulaire et déchets. Les AAP devraient être lancés au courant du 1er semestre 2018, après une concertation inter-services sur les projets de cahiers des charges.

Il s’agit de soutenir des projets de R&D ou de filière, individuels ou collectifs, allant jusqu’au pilote / démonstrateur, accompagnant des technologies ayant une vision marché précise de leur déploiement.

Parmi les huit thématiques qui feront l’objet des futurs AAP, on trouve notamment :

  • « agriculture et industrie agroalimentaire écoefficientes »,
  • « chimie et matériaux bio-sourcés »,
  • « mobilisation de la biomasse et nouvelles ressources en biomasse »,
  • « économie circulaire et valorisation des déchets »,
  • « production d’énergies renouvelables »,
  • « bâtiments ».

Dans l’attente de plus d’éléments sur ces AAP, vous pouvez consulter le bilan 2010-2017 du PIA édité par l’ADEME – Recherche et innovation pour la transition énergétique et environnementale

Publicités

#ClubIndustrie #PerformanceEnergetique #PerformanceHydrique 23/11/2017 / Temps fort n°3 – Défis humains : comportement, compétences et emplois / #IndustrieDuFutur #FrenchFab

CCI Bordeaux Gironde - Club Industrie 23 11 2017 - Les défis humains changer les comportements et développer de nouvelles compétences

 

3e temps fort : « Défis humains, changer les comportements et développer de nouvelles compétences en gestion de l’énergie / eau« 

Intervention de Laurent Fouache (Actinuum),

Laurent Fouache - Actinuum - club industrie performance energetique et hydrique 23 11 2017

Laurent Fouache - Actinuum - conduite du changement -club industrie performance energetique et hydrique 23 11 2017


Intervention de Benjamin Fay (CCI des Landes)

Benjamin Fay - CCI Landes - club industrie performance energetique et hydrique 23 11 2017

 


Etude « Impact des transitions verte et numérique sur l’emploi, les besoins de compétences et les besoins de formation »


Introduction de la conférence

1er temps fort : « Passer du comptage à la définition d’une politique énergétique et environnementale efficace »

2e temps fort : « Equipements connectés et analyse des données au service de l’intelligence opérationnelle »

4e temps fort : « Solutions pour mettre en œuvre vos projets / accompagnement, financement, aides et appels à projets »


 

#ClubIndustrie #PerformanceEnergetique 23/11/2017 / Temps fort n°4 : accompagnements, financements et aides / #IndustrieDuFutur #FrenchFab

 CCI Bordeaux Gironde - Club Industrie 23 11 2017 - Solutions opérationnelles et financières

 4e temps fort : « Solutions pour mettre en œuvre vos projets / accompagnement, financement, aides et appels à projets »

Mme Arnaud DRAAF - Mme Papadopoulo - CR NA - Mme Labadiole - ADEME - M. Da Silva - CR NA - Mme REgnier - CCI Bordeaux - club industrie performance energetique et hydrique 23 11 2017

De gauche à droite : Mme Arnaud (DRAAF) – Mme Papadopoulo (CR NA) –
Mme Labadiole-Chassagne (ADEME) – M. Da Silva (CR NA) – Mme Régnier (CCI Bordeaux)

Intervention de Anne Labadiole-Chassagne (ADEME),

Industrie et transition énergétique, que s’est-il passé depuis 2015 ?

Industriels, investissez dans la performance énergétique !

Voir aussi

Dispositif de réduction des gaspillages eau, énergie, matière, déchets :

Opération TPE & PME gagnantes sur tous les coûts - haro sur les gaspis !

« TPE & PME gagnantes sur tous les coûts ! »!

 


Intervention de Philippe Da Silva et Marion Papadopoulo (CR Nouvelle-Aquitaine),

Programme « Usine du Futur »

 

Programme « compétitivité énergétique »

 


Intervention de Béatrice Arnaud (DRAAF NA),

Soutiens à la filière Industrie Agro-Alimentaire


Intervention de Estelle Régnier (CCI Bordeaux Gironde / CCI Nouvelle Aquitaine)

Programme d’actions 2018-2020 transition énergétique et écologique


Bon à connaître : le dispositif « PRO-SMEn » jusqu’au 31/12/2017

Le dispositif PRO-SMEn mis en place par la DGEC (Direction Générale de l’Energie et du Climat) permet aux entreprises d’obtenir une subvention équivalente à 20% de la facture énergétique annuelle (plafonnée à 40k€). Consultez le guide SMÉnergie : ce sont les entreprises qui en parlent le mieux.


Introduction de la conférence

1er temps fort : « Passer du comptage à la définition d’une politique énergétique et environnementale efficace »

2e temps fort : « Equipements connectés et analyse des données au service de l’intelligence opérationnelle »

3e temps fort : « Défis humains, changer les comportements et développer de nouvelles compétences en gestion de l’énergie / eau »


#ClubIndustrie #PerformanceEnergetique #PerformanceHydrique 23/11/2017 / 2e temps fort : Equipements connectés et #data au service de l’#intelligence opérationnelle / #IndustrieDuFutur #FrenchFab

CCI Bordeaux Gironde - Club Industrie 23 11 2017 - Équipements connectés et données au service de l_intelligence opérationnelle

 

 2e temps fort : « Equipements connectés et analyse des données au service de l’intelligence opérationnelle »

M Chomat worldcast systems - M Fort Lycee horticole Farzanis - M Gilbert Aquassay - CCI Bordeaux Gironde - club industrie performance energetique et hydrique 23 11 2017-2

De gauche à Droite : M. Chomat (Worldcast Systems) – M. Fort (Lycée Horticole Fanazis) – M. Gilbert (Aquassay)

Jean-Emmanuel Gilbert - Aquassay - club industrie performance energetique et hydrique 23 11 2017

Intervention de Jean-Emmanuel Gilbert (Aquassay)

 

Bien comprendre les enjeux et la différence entre performance hydrique et énergétique

Intégration du numérique = IoT + Cloud + Big Data + IA (Machine Learning) > Intelligence opérationnelle

 

Présentation de l’offre edatamotic


Témoignage de Julien Chomat (Worldcast Systems)

Une vision entrepreneuriale basée sur l’optimisation par une approche environnementale et autours de l’usine du futur

 


Témoignage de Serge Fort (Lycée Horticole Fazanis de Tonneins) sur le projet SOLAH


Introduction de la conférence

1er temps fort : « Passer du comptage à la définition d’une politique énergétique et environnementale efficace »

3e temps fort : « Défis humains, changer les comportements et développer de nouvelles compétences en gestion de l’énergie / eau« 

4e temps fort : « Solutions pour mettre en œuvre vos projets / accompagnement, financement, aides et appels à projets »


 

#ClubIndustrie #PerformanceEnergetique 23/11/2017 / Temps fort n°1 – Comptage vs #certification #ISO50001 / #IndustrieDuFutur #FrenchFab

CCI Bordeaux Gironde Club Industrie 23 11 2017 - Du comptage, à la définition d_une politique énergétique et environnementale efficace

 

1er temps fort : « Passer du comptage à la définition d’une politique énergétique et environnementale efficace »

M Gheysens TEEO - ATEE - M Barbé - OPTINERGIE - M. Saint-André AFNOR - club industrie performance energetique et hydrique 23 11 2017

De gauche à droite : M Gheysens (TEEO) – M Barbé (Optinergie) – M. Saint-André (AFNOR)


Intervention de Frédéric Saint-André (AFNOR),

 

Infographie animée de l’AFNOR  : les certifiés ISO 50001 plébiscitent le management de l’énergie formalisé


Intervention de Lionel Barbé (Optinergie / ATEE Aquitaine)

 

Ressources de l’ATEE sur la télérelève des données énergétiques

 

Le Répertoire ATEE des solutions de relève énergétique se compose de 2 parties :

  • Un état des lieux apportant une vision synthétique du marché ouvert à toutes les sociétés, adhérentes ATEE ou non.
  • Un répertoire basé sur les solutions proposées par les adhérents ATEE sous forme de fiches.

 

 

Le guide pratique ATEE des solutions de télérelève des données énergétiques est un outil d’aide à la décision pour les entreprises consommatrices d’énergie à la recherche de solutions adaptées à leur besoin. Il vise à :

  • Proposer une vision globale et structurée des solutions technologiques à disposition des entreprises ;
  • Proposer une typologie des acteurs et des solutions sur le marché ;
  • Permettre aux entreprises de se poser les bonnes questions dans le cadre d’un plan de mesurage.

 


Introduction de la conférence

2e temps fort : « Equipements connectés et analyse des données au service de l’intelligence opérationnelle »

3e temps fort : « Défis humains, changer les comportements et développer de nouvelles compétences en gestion de l’énergie / eau« 

4e temps fort : « Solutions pour mettre en œuvre vos projets / accompagnement, financement, aides et appels à projets »


 

14/12 #ConvergenceMarchés : Décryptage du cahier des charges d’un acheteur public

14/12/2017 Atelier « Décryptage du cahier des charges d’un acheteur public »

Bordeaux Métropole souhaite rendre ses marchés attractifs pour les TPE et PME. La réponse aux consultations pouvant représenter une démarche parfois complexe, les acheteurs vous aident à concevoir une réponse adaptée aux attentes exprimées.

Bordeaux Métropole, la CCI Bordeaux Gironde et la Chambre de Métiers et de l’Artisanat vous convient le 14 décembre de 18H30 à 20H30 à l’atelier « Décryptage du cahier des charges d’un acheteur public » dans les locaux de Bordeaux Métropole.

Animateur : Alain VERGNE, directeur adjoint en charge des achats au sein de la direction générale Finances et Commande publique

Points décryptés

  • Les principaux acronymes utilisés par les acheteurs publics
  • Les principaux seuils financiers utilisés -> adéquation des capacités d’une entreprises aux enjeux d’un projet
  • Le dossier de présentation de l’entreprise (savoir-faire, moyens, expérience… ou pas)
  • Les critères de choix d’une offre et leur importance
  • Le mémoire technique
  • La possibilité de poser des questions
  • Deux exemples :
    • Un appel d’offres (avis d’appel public à la concurrence)
    • Un cahier des charges

Atelier pratique ouvert à toutes les entreprises qui souhaitent concevoir une réponse adaptée aux besoins exprimés.

Nombre de place limité.

Inscription gratuite mais obligatoire ici (avant le 13/12/2017)

#CRM – Repensez votre parcours clients à l’ère du numérique

ATELIER - Repensez votre parcours clients à l ère du numérique 26 10 2017

 

L’atelier « CRM – Repensez votre parcours clients à l’ère du numérique » organisé le 26 octobre dernier par Bruno Saintorens du Pôle Numérique de la CCI Bordeaux Gironde avec la société ADN Agile a été l’occasion de rappeler qu’il s’agit d’un véritable projet d’entreprise dont le chef d’entreprise doit être le sponsor. Après avoir abordé des éléments fondamentaux de la Gestion de la Relation Client (GRC / CRM) tant du point de vue marketing et commercial que de la stratégie d’entreprise, les étapes clés de la construction d’un parcours clients ont été détaillées au travers de plusieurs cas d’entreprises (camping, organisme de formation et entreprise industrielle).

Connaissez-vous vraiment vos clients ?

Avec la généralisation des usages numériques, le client nouveau est arrivé.

Les nouveaux clients - crm repensez votre parcours clients l ere du numerique adn agile cci bordeaux gironde 26 10 2017

Plus exigeants, moins fidèles, plus versatiles, ils utilisent internet pour se renseigner, comparer les produits ou services, pour faire du sourcing de fournisseurs, demander des devis ou des cotations et, de plus en plus, commander et acheter en ligne. Avec la concurrence accrue, les marchés sont plus que jamais tendus.

De même, les codes sociétaux ont changé.

crm repensez votre parcours clients l ere du numerique adn agile cci bordeaux gironde 26 10 2017 codes societaux

 

Et leurs besoins ? leurs « Jobs to be done » ?

Un élément clé de l’intervention a été de rappeler l’importance de placer le client (et son écosystème) au cœur de l’organisation et de penser les services et les interactions de son point de vue (utilité et création de valeur). Bien analyser et comprendre les leviers et facteurs à l’origine de l’achat. La revue « Harvard Business Review » nous apporte à ce propos plusieurs éclairages intéressants notamment sur les « éléments de la valeur »  avec la proposition d’une pyramide de 30 éléments de la valeur organisée autours des quatre sortes de besoins : fonctionnels, psychologiques, transfigurateurs (« lifechanging ») et sociaux; inspirée de la pyramide de Maslow.

pyramide 30 elements de la valeur - HBR France Octobre-novembre 2017

Source www.hbrfrance.fr

Les auteurs montrent que plus les éléments fournis sont nombreux, plus les clients sont fidèles ce qui au final engendre une plus forte croissance du chiffre d’affaires.

Autre point fondamental à garder en tête : connaître les « jobs to be done » des clients; véritable « mantra » de Clayton M. Christensen, Professeur en administration des affaires, à la Harvard Business School (Cf « Marketing Malpractice« , HBR édition américaine, déc. 2005). Lorsque nous achetons un produit, nous l’ »employons » pour réaliser un travail (job), répondre à un besoin ou effectuer une action spécifique. S’il fait bien le job, la prochaine fois que nous aurons cette tâche à faire, nous aurons tendance à l’ « embaucher » de nouveau. Par contre, s’il fait un mauvais boulot, il sera « viré » et nous chercherons une alternative.

La théorie des « jobs to be done » est un outil pour créer des produits et des services que les clients désirent acheter. Elle transforme notre compréhension du choix du client en s’intéressant directement au facteur à l’origine d’un achat.

Comment bâtir un  parcours clients ?

La posture à adopter est clairement  de décloisonner complètement l’entreprise et de s’extraire de l’organisation en silos pour adopter une vision commune à 360° des clients agrégeant toutes ses différentes facettes telles qu’elles peuvent être perçues par les multiples interlocuteurs de l’entreprise (marketing, commercial, SAV, comptabilité, …)

Construire le parcours client - crm repensez votre parcours clients l ere du numerique adn agile cci bordeaux gironde 26 10 2017

 

Parcours client : faites mieux que vos concurrents en créant plus de valeur à chaque étape.

La différentiation se trouve dans une nouvelle manière de penser : au lieu de se contenter de réagir aux parcours que les consommateurs tracent eux-mêmes, il s’agit de créer pour chacun d’eux des trajectoires spécifiques et de les guider au lieu de les suivre. En repensant ainsi leurs processus et leurs structures organisationnelles et en exploitant les outils numériques, les parcours deviennent un aspect central de l’expérience client associée à une marque et acquièrent autant d’importance que les produits eux-mêmes dans l’avantage concurrentiel.

 

Allez plus loin avec un logiciel de gestion de la relation clients (GRC / CRM)

Et si vous faisiez de votre logiciel de gestion de la relation clients (GRC / CRM) et de la connaissance clients un levier de votre développement ?

La suite logique à notre atelier sur le parcours client est notre rendez-vous du 7 décembre – 14H30-17H  « Optimisez votre relation clients et vos processus internes avec un logiciel de CRM »

Un logiciel de gestion de la relation clients CRM (GRC en français = Gestion de la Relation Clients) permet de suivre, d’historiser et d’analyser toutes les interactions avec les prospects / clients: contacts téléphoniques, échanges par messagerie électronique, consultations de votre site internet et d’organiser en parallèle les processus internes qui concourent à un achat client en ligne ou en magasin.

crm repensez votre parcours clients l ere du numerique adn agile cci bordeaux gironde 26 10 2017 36 1024

Vous disposez ainsi d’informations pertinentes sur leurs profils, leurs besoins exprimés ou latents … pour leur proposer des offres personnalisées et mieux répondre à leurs attentes. Vos actions marketing sont plus ciblées. Vos commerciaux sont plus efficaces. Votre service SAV plus réactif … Toute l’entreprise bénéficie d’une vision client commune et partagée.

Cet atelier « spécial industrie » organisé par le Pôle Numérique de la CCI Bordeaux Gironde sera animé avec la société ADN Agile .

Atelier gratuit mais inscription obligatoire en suivant ce lien