16/05 Tour de France #Performance #énergétique #ISO50001 @afnor : de l’état des lieux à la mesure des économies

logo-afnor-energies16 mai 2017 – 14-17h « Tour de France Performance énergétique » à Mérignac

Que vous soyez industriel, acteur du tertiaire ou du résidentiel, l’AFNOR Délégation Nouvelle-Aquitaine vous donne rendez-vous le 16 mai 2017 de 14h à 17h dans ses locaux de Mérignac à l’occasion du « Tour de France Performance énergétique : de l’état des lieux à la mesure des économies« .

  • Vous souhaitez faire un état des lieux de votre situation énergétique ?
  • Vous voulez réaliser un audit énergétique ou vous engager dans une démarche de certification ISO 50001 ?
  • Vous avez déjà engagé ce type de démarches et souhaitez vous assurer que vos actions atteindront bien vos objectifs d’économies d’énergie et donc sécuriser vos investissements ?

Trois ans après la publication de la norme ISO 50001 sur le système de management de l’énergie, l’étude du Groupe AFNOR a mesuré les bénéfices obtenus, les difficultés rencontrées et les gains observés par les dentreprises qui ont franchi le pas : 95 % des utilisateurs de l’ISO 50001 la recommandent vivement et 89 % se disent satisfaits. Concrètement, la norme ISO 50001 fournit aux entreprises les clés d’une démarche collective de progrès leur permettant de faire rapidement des économies.

Une demi-journée en 3 temps

Venez découvrir les nouvelles solutions de mesure et de vérification de la performance énergétique, profiter du témoignage d’entreprises et construire le parcours adapté à vos besoins en rencontrant des experts pour faire de votre projet une démarche pérenne et réussie !

• Présentation de deux études sur le retour d’expérience d’audits énergétiques et de démarches ISO 50001
• Témoignages d’entreprises des secteurs tertiaires et industriels
• Nouvelles solutions de mesure et vérification de la performance énergétique

Inscription gratuite mais obligatoire ici

Contact/ +Infos

 

Retrouvez les interventions du Club Industrie @CCideBordeaux sur #Agilité et #Entreprise #Aéronautique

CCI Bordeaux / Club industrie : Agilité et entreprise aéronautique une évolution inévitable 25/10/2016

« L’agilité » tout le monde en parle !… est-ce une mode ou une nécessité ?

Retrouvez le support d’intervention et les échanges du Club Industrie du 25 octobre 2016 organisé par le CCI de Bordeaux et BAAS, sur le thème de « l’Agilité et entreprise aéronautique : une évolution inévitable » avec la participation et le témoignage de : THALES, AIRBUS SAFRAN LAUNCHERS, JV GROUP, CDA DEVELOPPEMENT

  • Quels bénéfices pour l’entreprise ?
  • Comment concilier agilité et exigences aéronautiques ?
  • Exemples d’expériences réussies

 

 

Première partie

 

Deuxième partie

 

Troisième partie

09/12 journée #BXJEI2015 @ccidebordeaux RDV avec @skeyetech #drone + #DLAdditive #industriedufutur #impression3D

Mercredi 9 décembre 2015  journée « Jeunes entreprises innovantes » de Pierre Goguet Président de la CCI de Bordeaux RDV avec Skeyetech et DL Additive.

logo SKEYETECH

SKEYETECH

Systèmes embarqués de vision intelligente pour l’industrie et les drones.

Développement et commercialisation des systèmes embarqués de vision intelligente.
L’entreprise conçoit et commercialise des systèmes embarqués basés sur des technologies de vision = donne des yeux aux drones, aux équipements de surveillance mais aussi aux pylônes électriques,…. Skeyetech fait appel aux technologies de l’optique (caméras), à des capteurs, à la mécatronique pour concevoir ses systèmes et ses tourelles d’inspection « intuitive ».

Skeyetech a remporté le trophée « Arts et métiers 2015 » et un prix au concours ERDF innovation. Huit embauches sont prévues d’ici à trois ans.

Président : Antoine Lecestre / Directeur Général : Paul Astoul
Date de création : 2014

dl additive logo

DL ADDITIVE

Spécialiste de la fabrication additive et de l’impression 3D du prototype à la moyenne série.

DL Additive est une société de services pour la numérisation 3D et la réalisation de prototypes, maquettes, petites et moyennes séries par impression 3D et fabrication additive, des procédés industriels caractérisés par ajout de matières : résines, ABS, titane, céramique, élastomères … Les applications sont multiples tant pour l’industrie, le médical que pour les métier du luxe et d’art.

dl additive plateau chaussure

Président : Marc Darmon / Directeur Général : Raphaël Darmon

Date de création : 2015

Localisation : Aéroparc – 25 rue Marcel Issartier, 33700 Mérignac

Guide pratique et vidéo : L’#Usine du #Futur, c’est quoi ?

fim-guide-pratique-de-lusine-du-futur-enjeux-et-panorama-de-solutions-2015

La Fédération des Industries Mécaniques (FIM), membre de « l’Alliance Industrie du Futur », poursuit sa mobilisation auprès des entreprises industrielles avec la réalisation avec le Centre technique des industries mécaniques (Cetim) d’une vidéo pédagogique qui  répond en 2 minutes à la question « L’Usine du Futur, c’est quoi ? »

Celle-ci s’accompagne depuis le 19 novembre d’un référentiel intitulé « Guide pratique de l’Usine du Futur : enjeux et panorama de solutions » conçu comme un outil opérationnel pour aider les entreprises industrielles dans la conception et le développement de leurs usines du futur.

Ce document modulaire aborde les enjeux et solutions techniques sous forme de fiches thématiques détaillées et poursuit deux objectifs :

  • Définir le concept d’ « Usine du Futur » et d’identifier les 5 enjeux majeurs qui lui sont liés
  • Proposer des solutions opérationnelles, réalistes et personnalisables pour une mise en œuvre immédiate dans différents domaines en fonction des besoins des chefs d’entreprise.

Il peut être téléchargé depuis le site www.industriedufutur.fim.net, qui propose également une dimension collaborative avec un espace de contributions et de questions qui permettra de faire évoluer le guide.

Contact : usinedufutur@fimeca.org

#Comptabilité #industrie : pensez au #suramortissement pour votre #investissement productif

Ken Colwell Kuka Robot Camera

Annoncée par le Premier ministre le 8 avril 2015 et votée au Sénat le 16 avril 2015, la mesure sur le « suramortissement » vise à soutenir l’investissement productif des entreprises qui souhaitent gagner en compétitivité et accélérer la modernisation de leur outil de production.

Amortir les biens à hauteur de 140% de leur valeur

Il s’agit d’une mesure exceptionnelle d’un an qui concerne les investissements réalisés entre le 15 avril 2015 et le 14 avril 2016 et vise à encourager l’investissement productif privé des entreprises en leur permettant de pratiquer un suramortissement de 40%.

Les entreprises peuvent donc amortir les biens à hauteur de 140% de leur valeur, ce qui leur apporte un double avantage, en termes de trésorerie et en termes de rendement. Ainsi, pour un investissement de 100 000 euros, l’économie d’impôt, s’ajoutant à l’amortissement classique, sera, pour un taux normal d’impôt sur les sociétés, d’environ 13 000 euros.

Les investissements concernés :

  • Biens qui peuvent être amortis selon le mode dégressif
    • L’amortissement dégressif vise certains biens d’équipement
      • Qui ne sont pas des biens usagers
      • Dont la durée d’utilisation n’est pas inférieure à 3 ans
    • Et qui relèvent des catégories suivantes
      • Matériels et outillages
        • Industriels de fabrication ou de transformation (sauf transport)
        • De manutention
        • De recherche scientifique ou technique
      • Installations
        • Epuration des eaux et assainissement de l’atmosphère
        • Production vapeur / chaleur / énergie

Détail de ce dispositif par l’OEC

Illustration CC