#RH Impact des #transitions verte et #numérique : #emploi, compétences et #formation

etude-sur-limpact-des-transitions-verte-et-numrique-sur-lemploi-les-besoins-de-comptences-et-les-besoins-de-formation

Les transitions « numérique » et « verte » bouleversent les activités et les organisations des TPE / PME.

Faisant suite au programme « Rue de la Formation » qui valorise des entreprises ayant réussi leurs transformations internationales, numériques et environnementales, le MEDEF poursuit son action de sensibilisation des chefs d’entreprises sur la nécessité de former leurs collaborateurs à ces nouvelles compétences.

Le MEDEF vient de publier une étude conduite par le cabinet Sémaphores, qui analyse l’impact des transitions verte et numérique sur les emplois et les besoins de compétences et de formation et qui met en évidence qu’elles sont perçues comme de véritables enjeux stratégiques pour toutes les entreprises.

La transition « numérique », qui impacte  directement leur développement commercial apparaît néanmoins comme prioritaire, au détriment de la transition « verte », perçue comme plus normative (cf ISO 14001 / Management environnemental, ISO 50001 / management énergie).

De façon générale, les entreprises attendent un décryptage de l’impact de ces transitions sur leur activité notamment sous la forme d’auto-diagnostics, de guides méthodologiques, de benchmark, de vulgarisations des travaux des observatoires des métiers, … et confirment leur besoin d’accompagnement.

Accompagnement sur les transitions « numérique » et « verte »

C’est ce à quoi la CCI Bordeaux Gironde s’emploie depuis 1997 au travers d’une équipe dédiée de conseillers du « Pôle Numérique » qui organisent et animent un programme d’ateliers et conférences de sensibilisation et proposent un accompagnement sur mesure en fonction des problématiques des entreprises. L’Observatoire Aquitain de l’économie numérique et une veille régulière diffusée sur le blog (yc sur les évolutions des métiers, les études …) les médias sociaux (Facebook, Twitter, Slideshare, …) viennent compléter ces dispositifs.

Le Groupe CCI Bordeaux Gironde compte par ailleurs e-cod Ecole de la communication et de la création digitale qui propose des formations supérieures et continues en design digital, webmarketing, communication multicanal …

Concernant la « Transition verte », outre les actions en faveur de la performance industrielle qui vise à optimiser les processus et à réduire les gaspillages, un  programme collectif régional « Performance et Maîtrise de l’Énergie » a été mis en place par les CCI Nouvelle Aquitaine. Enfin, dans le cadre du Club de la Mobilité, la CCI Bordeaux Gironde participe aux actions de sensibilisation des entreprises et de réflexion sur les enjeux de mobilité (cf article sur les plans de mobilité 2018 et séminaire du 6 juillet 2017) et de logistique urbaine.

Transition verte ?

De quoi parle-t-on ? De toutes les actions de lutte contre le dérèglement climatique et de préservation de l’environnement dans les domaines de l’énergie, du bâtiment, du transport, des déchets … :

Transition numérique / Transformation digitale sur notre blog

#CCIData #géolocalisation : Exploitez les ressources cartographiques #géoservices #API @IGNFrance

01 06 2017 - CCI Bordeaux Gironde Venez (re)découvrir les services de l'IGN Ressources cartographiques, Géoservices, API Géoportail, IGN fab

La manifestation du 1 juin 2017 organisée par le Pôle Numérique de la CCI de Bordeaux  a été occasion de (re)découvrir l’ IGN, comme acteur du numérique avec ses offres de services de cartographie / Géoservices / API tant pour les entreprises que pour les particuliers et de l’innovation au service des territoires et des entreprises et start-up françaises.

Déroulé de la manifestation

Introduction par Bruno Saintorens du Pôle Numérique de la CCI Bordeaux Gironde

Les données sont devenues le carburant de l’innovation et de la compétitivité des entreprises et des collectivités. C’est pourquoi le fait de savoir exploiter des ressources cartographiques fiables et françaises, pouvoir réaliser des études géomarketing ou d’impact, utiliser des API pour développer de nouveaux services géolocalisés … sont autant d’atouts.

Collectivités, entreprises du tourisme, du transport / logistique ou de l’immobilier, cabinets d’architecture ou d’urbanisme, prestataires de services ou startups du numérique, fabricants / opérateurs de drones, un groupe / cluster industriel … une multitude d’acteurs économiques peuvent trouver un service IGN utile à leurs projets.

introduction atelier IGN CCI Bordeaux Gironde par Bruno Saintorens

Atelier IGN Pôle Numérique de la CCI Bordeaux Gironde

Missions et innovation à l’ IGN (Philippe ABadie)

Missions et innovation à l’ IGN (Philippe ABadie)

  • Institution /organisation
  • Laboratoires de recherche et Innovation à l’IGN
  • IGN Fab , l’accélérateur de projets de géoservices : présentation de deux startups incubées récemment In sun we trust (Photovoltaïque) et 4riders (application mobile pour skieurs)
  • Focus sur 3 projets de recherche appliquée : la camlight (caméra légère), le Géocube (objet connecté) et le projet Itowns / Stéreopolis (vues immersives)

Présentation des Géoservices (Sofiane Kriat chef de marché au marketing)

Présentation des Géoservices (Sofiane Kriat chef de marché au marketing)

  • Les ressources cartographiques IGN
  • Comment créer les ressources ?
  • Démonstrations sous Qgis (Système d’Information Géographique Libre et Open Source) de l’affichage des couches / Différence entre WFS et WMTS sur les parcelles cadastrales.
  • Présentation de l’ API Geoportail
  • Accompagnement : site/tutoriels, blog, FAQ et SAV

Les applications IGN

  • Remonter le temps
  • Ma visionneuse
  • Mes adresses/ mon géocodeur > utiles pour géolocaliser un fichier d’adresses et réaliser par exemple des études géomarketing, étude d’implantation …
  • Ma carte,
  • Monguichet,
  • Isochrones et calcul d’itinéraires, > applications en logistique / transport

M. Alain SUTE Groupe ERTUS a apporté son témoignage sur l’utilisation des géoservices de l’IGN pur enrichir son offre de services : logiciel ERP pour les entreprises de la filière viti-vinicole et développements dans le domaine de l’agrotech avec les objets connectés et l’optimisation des parcelles cultivées …

temoignage de M; SUTE ERTUS GRoupe

Support de présentation des intervenants

 

Live tweets de l’atelier sur @bsaintorens et @polenumerique33

Ressources sur la Data Intelligence sur notre blog

 

#UsineDuFutur : Référencez-vous dans le répertoire des offreurs de solutions !

référencez-vous dans le répertoire des offreurs de solutions pour l_Usine du Futur

Référencez-vous dans le répertoire des offreurs de solutions pour l’Usine du Futur !

Valorisez vos solutions à l’échelle régionale, nationale et internationale.

L’Industrie du Futur est un enjeu pour la compétitivité du tissu industriel régional et national. C’est pourquoi le réseau des CCI Nouvelle-Aquitaine avec CCI de France, l’Alliance Industrie du Futur (AIF), la Région Nouvelle-Aquitaine, l’Agence de Développement et d’Innovation Nouvelle-Aquitaine et la Direccte Nouvelle-Aquitaine lancent un répertoire pour valoriser et promouvoir les offreurs de solutions pour l’Industrie du Futur.

Eligibilité

Vous êtes un offreur de solutions pour ce secteur si :

  • Votre entreprise est enregistrée au Registre du Commerce et des Sociétés en France (RCS) et a publié un bilan fiscal clôturant au minimum une année complète d’activité.
  • Vous mettez sur le marché des produits, prestations de services, solutions.

Pour être éligible, une offre doit :
– être mise sur le marché par l’établissement la déclarant (et doit à minima intégrer un service d’accompagnement à son déploiement),
– être à minima en pré-commercialisation (sous réserve de validation par les représentants du comité Industrie du Futur, et à condition qu’elle fasse l’object d’une démonstration d’un produit/d’une solution commercialisable à terme).

Sont exclus le négoce international et les bureaux de représentation en France (antenne commerciale, bureau de liaison, etc.) d’une entreprise importatrice.

  • Vos produits, prestations de services et/ou solutions figurent dans le Référentiel Industrie du Futur des briques technologiques à destination d’entreprises industrielles.

Pourquoi répondre à cette enquête et être identifié offreur de solutions pour l’Industrie du Futur ?

Répondre à l’enquête vous permettra de :

  • être référencé dans le répertoire national des offreurs de solutions sur le site de l’Alliance Industrie du Futur
  • être référencé dans les bases de données régionales Nouvelle-Aquitaine : site « usine du futur » et futur « portail des savoirs faire industriels » géré par les CCI
  • valoriser vos solutions et expérimentations Industrie du Futur pour accompagner des projets de transformation industrielle
  • intégrer la communauté des offreurs de solutions et participer aux actions collectives de valorisation de l’offre technologique menées aux niveaux régional, national et international

Pour être référencé dans le répertoire national des offreurs de solutions, vous devrez accepter les clauses de la charte en fin d’enquête.

Commencez l’enquête …

#Industrie #Agroalimentaire : Tendances / comportements alimentaires et disruption #FoodTech

Tendances et comportements alimentaires de demain

Suite à l’étude prospective sur les « comportements alimentaires en 2025 » (Rapport PDF à télécharger ici) réalisée par le Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt et ses partenaires Ania, CGAD, CGI, Coop de France, FCD et FranceAgriMer, 16 fiches « tendances et impacts » ont été rédigées pour accompagner les entreprises dans la perception des tendances et des comportements alimentaires de demain.

  1. Alimentation durable
  2. Alimentation, santé et bien-être
  3. Alimentations particulières et communautés
  4. Baisse de la consommation de protéines animales
  5. Consommateur stratège
  6. Digital et alimentation
  7. Faire soi-même
  8. Individualisation
  9. Moins de gaspillage alimentaire
  10. Nostalgie et authenticité
  11. Nouvelles expériences liées à la mondialisation
  12. Plus de transparence
  13. Prêt à manger
  14. Proximité
  15. Recherche de naturalité
  16. Recherches de nouvelles occasions de consommation

Des « Millenials très courtisés » : l’expérience « Food » de demain

A l’occasion de la conférence « Food is Social » qui s’est déroulée le mercredi 1er mars 2017 à Paris, Kantar TNS, Kantar Worldpanel et ShakeUp Factory ont décrypté les grandes tendances de la transformation digitale dans l’alimentaire : nouvelles technologies, nouveaux usages, nouveaux produits… en analysant les attentes, comportements d’achat et usages numériques associés à l’alimentaire des « Millenials » (Nés à partir de 1980, les millennials ont atteint la majorité au début des années 2000).

Comment survivre au phénomène « Foodtech »

La « disruption » de l’industrie agroalimentaire est en cours.

Le « Club Industrie  » du 21 mars 2017 organisé par le Pôle Numérique de la CCI Bordeaux Gironde a montré le rôle central du numérique dans « l’usine agroalimentaire du futur ». Cette manifestation a été l’occasion d’aborder la dynamique des « FoodTech » au travers du témoignage d’une startup bordelaise « TriDiFoodies » acteur de l’impression 3D alimentaire et de Florentaise PME familiale dont l’un des axes de développement est la production alimentaire  urbaine avec son concept de ferme verticale « Jard’in ».

Fort du constat que les nouvelles technologies et usages du numérique viennent impacter et transformer le secteur de l’agro-alimentaire, ShakeUp Factory (Accélérateur de startups et Capital Risque dans la boisson et l’alimentation) a profité de la conférence « Food is Social » pour diffuser son « Guide de survie des professionnels du food ». L’objectif de ce document est de fournir aux professionnels de l’agrolimentaire les clés pour éviter de se faire « disrupter » et « survivre à cette révolution digitale ».

Retrouvez tout le déroulé du Club Industrie du 21 Mars 2017 sur l’Usine Agroalimentaire du Futur

Ressources Industrie Agroalimentaire et Numérique sur notre blog

 

Panorama et enjeux de l’#industrie #agroalimentaire en France

Panorama des industries agroalimentaires

L’Agroalimentaire est le 1er secteur industriel en France. A l’occasion du Salon International de l’Alimentation (qui s’est tenu du 16-20 octobre 2016), le Ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt a établi un « panorama des industries agroalimentaires » ; un état des lieux réalisé tous les 2 ans dont l’édition 2016 peut être téléchargée ici (PDF – 4,56 Mo).

Chiffres clés de la région Nouvelle-Aquitaine

  • 11 893,8 millions d’euros de chiffre d’affaires dont 2 968,2 millions d’euros réalisés à l’export
  • 38 434 salariés au 31 décembre 2014
  • 2 473 établissements
  • 1 997 entreprises
  • 7,1% du chiffre d’affaires des industries agroalimentaires (IAA) en France
  • 24,9% du chiffre d’affaires manufacturier régional
  • 16,8% de l’emploi manufacturier régional

Panorama des IAA : la fiche régionale Nouvelle Aquitaine (PDF- 585 Ko)

10 grands enjeux pour les IAA

Les équipes du ministère ont analysé le positionnement du secteur agroalimentaire français au regard de 10 grands enjeux (PDF – 4,56 Mo – à télécharger ici) en mettant en perspective les dynamiques et actions en cours des acteurs privés et des pouvoirs publics.

  • Développement des entreprises
  • Emploi et formation
  • Echanges commerciaux internationaux
  • Défis environnementaux
  • Alimentation
  • Sécurité sanitaire des aliments
  • Modes officiels de valorisation des produits agroalimentaires
  • Distribution alimentaire et les relations commerciales au sein de la filière
  • Recherche, développement et innovation
  • Normalisation

Retrouvez tout le déroulé du « Club Industrie » sur l' »Usine Agroalimentaire du Futur »

Ressources Industrie Agroalimentaire et Numérique sur notre blog

Retrouvez tout le déroulé du #ClubIndustrie du 21 Mars 2017 sur l’#UsineDuFutur #Agroalimentaire

CCI Bordeaux - usine agroalimentaire du futur - 23 mars 2017

L’industrie agroalimentaire du futur sera numérique !

La rencontre du « Club Industrie » intitulée « L’usine agroalimentaire du futur sera-t-elle numérique ? » organisée le 21 Mars 2017 par le Pôle Numérique de la CCI Bordeaux Gironde a réuni une centaine de participants, 16 intervenants et 10 exposants dans l’amphithéâtre et le grand foyer du 17 place de la Bourse.

Animée par Bastien Lauqué, elle a permis de prendre la mesure de la maturité des chefs d’entreprises sur la nécessaire transformation numérique de l’industrie agroalimentaire véritable projet structurant des entreprises pour répondre aux enjeux de compétitivité (performance opérationnelle, suivi de la qualité, innovation produit, connaissance clients …) mais aussi du rôle clé de l’automatisation / robotisation dans la réduction de la pénibilité du travail et des TMS (notamment pour des tâches de palettisation et de manutention).

Le témoignage de TridiFoodies startup bordelaise spécialisée dans l’impression 3D alimentaire et de Florentaise, PME innovante porteuse du projet « Jard’in » de fermes verticales fixes ou sur péniches ont complété le panorama avec une vision futuriste et urbaine de l’évolution de la production alimentaire.

Ce sont là autant de facteurs susceptibles de développer l’attractivité pour les jeunes générations et l’émergence de nouveaux métiers dans une filière nécessitant traditionnellement de nombreuses tâches manuelles.

Revivez l’événement en photos, tweets et consultez les supports des intervenants.

1er temps fort  : « Le numérique pour améliorer la Qualité de Vie au Travail (QVT) »

2e temps fort : « Numérique et robotique pour gagner en performance opérationnelle »

3e temps fort : « Le numérique, levier pour l’innovation et répondre aux attentes des consommateurs »

4e temps fort : « Dispositifs d’aide à l’innovation, à la transformation numérique et à la QVT »

Showroom

Retour sur la Matinale #SupplyChain dans les industries agroalimentaires #IAA du 3 mai 2016

cci-bordeaux-kedge-matinale-supply-chain-industrie-agroalimentaire-iaa-3-mai-2016

La matinale « Supply Chain pour les IAA » du 3 mai 2016 organisée par la CCI de Bordeaux, Kedge et Agri Sud-Ouest Innovation avait pour objectifs  de « démystifier la logistique » et montrer comment des ajustements simples peuvent permettre d’améliorer la compétitivité de nos PME. Cela passe par une une vision plus transversale qu’auparavant pour essayer de raisonner en coûts complets.

L’industrie AgroAlimentaire comme les autres industries est confrontée à des défis quotidiens.  La « Supply Chain » est un des aspects du concept d’ « Usine du Futur » en adoptant une organisation des flux plus adaptée, plus opérationnelle, plus efficace !

Les supports des intervenants

Guide « Supply Chain IAA » de Kedge

Rappel

Encore quelques places pour la « Journée communication digitale dans l’Industrie AgroAlimentaire » du 10 mai 2016