Inscrivez-vous 2e session de la #Formation Référent #Cybersécurité de la @CCIBdxGironde

Inscrivez-vous à la Formation »Référent Cybersécurité » de la CCI Bordeaux Gironde !

Pré-inscription 2ème session : 16-17oct /13-14 nov

S'inscrire à la cybersécurité

Objectifs

  • Identifier et analyser les problèmes de cybersécurité dans une perspective de sécurité économique,
  • Connaître les obligations et les responsabilités juridiques,
  • Identifier et comprendre les menaces liées à l’utilisation de l’informatique et des réseaux internet,
  • Mettre en œuvre les démarches de sécurité inhérentes aux besoins fonctionnels,
  • Savoir présenter les précautions techniques et juridiques pour faire face aux attaques.

Bénéfices

  • Formation unique en Nouvelle-Aquitaine et prise en charge possible par les fonds formation,
  • Expertise de la CCI Bordeaux Gironde avec deux intervenants experts (études de cas réels, apports méthodologiques et échanges pratiques) et une avocate spécialisée,
  • Diagnostic de maturité de votre TPE/PME offert sur demande avant la formation,
  • Gestion des crises, la réaction à adopter face aux incidents ainsi que la préconisation des engagements et investissements pour pallier les vulnérabilités de l’entreprise
  • Formation sanctionnée par une attestation remise à l’issue de celle-ci : « Référent Cybersécurité pour les TPE/PME« .

Programme

Cette formation s’articule sur 4 jours autour de 7 modules :

  • Notions de base, enjeux et droit commun de la sécurité informatique
  • Hygiène informatique pour les utilisateurs
  • Gestion et organisation de la cybersécurité
  • Protection de l’innovation et cybersécurité
  • Administration sécurisée du système d’information interne d’une entreprise
  • Gestion du système d’information lorsqu’il est externalisé
  • Sécurité des sites internet gérés en interne

Pré-inscription 2ème session : 16-17oct /13-14 nov

S'inscrire à la cybersécurité

Informations pratiques

  • Durée : 4 jours (28 heures)
  • 2 sessions : 23-24 mai / 20-21 juin et 16-17 octobre / 13-14 novembre
  • Coût : 1 500 € HT par participant (prise en charge possible par les fonds formation)
  • Contact : Frédéric BERNARD – fbernard@bordeauxgironde.cci.fr – 05 56 79 52 55
Publicités

#Cybersecurite #cybermalveillance : publication du premier kit de sensibilisation du site Cybermalveillance.gouv.fr

Présentation du kit de sensibilisation 1er volet

Le dispositif national Cybermalveillance.gouv.fr a publié le premier volet de son kit de sensibilisation, en présence de Monsieur Mounir MAHJOUBI, Secrétaire d’État chargé du Numérique. Ce kit vise à sensibiliser aux questions de sécurité du numérique, à partager les bonnes pratiques dans les usages personnels, et de manière vertueuse, à améliorer les usages dans le cadre professionnel.

Ce premier volet a été réalisé par Cybermalveillance.gouv.fr et ses membres, dont CCI France et la CCI Paris Ile-de-France. Il est diffusable aux entreprises et particuliers. Il est possible de sélectionner unitairement les thèmes qui vous intéressent ou télécharger directement l’intégralité du 1er volet du kit.

Inscrivez-vous pour le second volet du kit de sensibilisation

Objectif du kit de sensibilisation

Vous trouverez dans ce kit de sensibilisation un ensemble d’outils pédagogiques à destination des collaborateurs de votre structure. Tous ces outils ont vocation à être partagés au sein de vos entreprises, collectivités et associations. Ce kit est diffusé sous une licence ouverte (Etalab 2.0) afin d’en permettre une large diffusion.

Il vise à développer de bonnes pratiques et à sensibiliser aux questions de sécurité du numérique dans les usages personnels, et entraînera par conséquent des améliorations dans les usages professionnels : la sécurité du numérique, c’est partout et tout le temps, à la maison comme au travail !

Cette approche vous permettra de faire progresser vos collaborateurs avec des supports pédagogiques que vous pouvez adapter à votre environnement.

Contenu du kit de sensibilisation

Le premier volet du kit de sensibilisation est téléchargeable ici

Il contient des supports pédagogiques diversifiés sur 4 grands thèmes qui représentent des risques majeurs auxquels sont exposés vos collaborateurs :

  • l’hameçonnage (phishing)
  • la gestion des mots de passe
  • l’utilisation des appareils mobiles (téléphones et tablettes)
  • la sécurité des usages professionnels et personnels

Ces outils présentent différents niveaux d’accès :

  • des vidéos accessibles à l’ensemble des collaborateurs quel que soit leur niveau de sensibilisation
  • des mémos à utiliser lors de séances de sensibilisation à la sécurité du numérique et à afficher dans les espaces communs
  • des fiches pratiques et fiches réflexes pour les collaborateurs qui souhaitent aller plus loin sur le sujet

Exemples d’utilisation du kit de sensibilisation

  • Diffusion des vidéos de sensibilisation sur les écrans d’accueil
  • Organisation de séances d’information basées sur les contenus des fiches pratiques
  • Affichage des mémos dans les couloirs et espaces collectifs
  • Organisation de mises en situation ludiques à partir du kit
  • Diffusion de l’information via vos newsletters internes et externes (par exemple votre comité d’entreprise)
  • Support à l’organisation d’actions de formation initiale ou continue du personnel autour de nos contenus
  • Ajout à la charte informatique de votre entité

INFORMEZ VOTRE HIÉRARCHIE DE L’EXISTENCE DU KIT ET PROPOSEZ-LUI DE L’UTILISER EN INTERNE !

Envoyez-nous à contact@cybermalveillance.gouv.fr vos meilleures idées d’utilisation du kit de sensibilisation : elles seront mises en avant sur nos réseaux sociaux.

Inscrivez-vous à la Formation »Référent Cybersécurité » de la CCI Bordeaux Gironde !

#PIA3 FranceAgriMer lance un #concours d’#innovation sur l’ #alimentation intelligente

Concours d’innovation sur la thématique de l’alimentation intelligente jusqu’au 13/03/2018

logo franceagrimerFranceAgriMer vient de lancer un concours d’innovation sur le thème de l’ « alimentation intelligente » jusqu’au 13 Mars 2018 à 12H en parallèle de ceux opérés par Bpifrance et l’Ademe .

Ce dispositif de soutien financé dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir (PIA), vise à soutenir des projets innovants de création de nouveaux produits et d’ingrédients alimentaires ainsi que des services associés répondant notamment aux axes suivants :

  • Prébiotiques, probiotiques, aliments fermentés, aliments riches en protéines utilisant de nouvelles technologies d’extraction, de nouvelles formulations et de nouvelles ressources (végétales, animales, algues, insectes…) ;
  • Solutions de contrôle en ligne pour limiter les risques physiques, chimiques et microbiologiques, réduire les pertes et renforcer la confiance du consommateur ; dont le Big data et les outils d’aide à la décision,
  • Solutions numériques pour la production, la sécurité, la traçabilité et la commercialisation en lien avec la Foodtech ; dont le partage et l’interopérabilité des données dans la supply chain,
  • Emballages plus performants (nouveaux matériaux, emballages actifs et/ou intelligents…)…
  • Froid durable avec la mise en œuvre des techniques économes en énergie, à faible impact environnemental, s’affranchissant, de l’utilisation de fluides frigorigènes de synthèse et capable d’être produit au moyen d’énergies alternatives non conventionnelles.

Les projets devront être d’un coût total situé entre 600 k€ et 5M€ et au cas général d’une durée comprise entre 12 et 36 mois.

Détails de l’AAP

Les informations relatives à ce nouvel appel à projets sont disponibles sur la page : Concours Alimentation Intelligente

Documents associés

Voir aussi

[Retour sur l’atelier] Propriété industrielle et marques sur Internet : saisir les opportunités marketing et gérer les risques

PI et Marques sur Internet - saisir les opportunités marketing et gérer les risques 07 11 2017

Le 7 novembre dernier le Pôle Numérique de la CCI Bordeaux Gironde a organisé un atelier sur la propriété industrielle et les marques sur Internet, animé par Jean-François Poussard de la société SolidNames.

Des centaines de nouvelles extensions de noms de domaines internet (TLD) sont aujourd’hui disponibles : géographiques, business, commerce, loisir, style de vie, technologiques …. Ce sont autant d’opportunités marketing pour mieux promouvoir son activité ou aborder de nouveaux marchés mais aussi de nouvelles menaces pour les marques et la propriété industrielle des entreprises.

  • Comment définir et gérer sa stratégie de noms de domaines ?
  • Comment éviter des différentes formes de cybersquatting spéculatif ?
  • Comment lutter contre la vente de produits contrefaits ?

La cybercriminalité explose.

  • Comment se prémunir contre le détournement de trafic ?
  • L’usurpation d’identité, le phishing ?
  • La « fraude au président »?
  • mais aussi plus généralement gérer sa e-réputation ?

 

#cybersécurité Cybermalveillance.gouv.fr : référencement des prestataires et expérimentation dans les Hauts-de-France

cybermalveillance ecran

Un site dédié à l’assistance aux victimes d’actes de cybermalveillance

Le gouvernement a lancé Cybermalveillance.gouv.fr un dispositif national d’assistance aux victimes d’actes de cybercriminalité qui propose deux parcours, un premier pour les victimes d’actes de cybermalveillance et un second pour les prestataires de services de proximité :

  • Les victimes seront mises en relation avec des prestataires de proximité susceptibles de les assister grâce à un parcours permettant d’identifier la nature de l’incident.
  • Les prestataires de toute la France souhaitant proposer leurs services peuvent d’ores et déjà s’enregistrer sur la plate-forme.

Ce service vise notamment à accueillir les victimes (particuliers, entreprises et collectivités territoriales) par le biais d’une plateforme numérique, et à les diriger vers les prestataires de proximité susceptibles de les assister techniquement. Un espace dédié à la sensibilisation des enjeux de la protection de la vie privée numérique est également accessible aux internautes. À terme, des campagnes de prévention seront lancées à l’échelle nationale. Grâce au recueil de nombreuses statistiques, un observatoire sera créé en vue d’anticiper le risque numérique.

Prestataires de la cybersécurité faites vous référencer

Démarche d’intérêt public, le référencement des prestataires tout comme l’accès à la plateforme pour les victimes sont gratuits. Pour les prestataires, être référencé sur la plateforme Cybermalveillance.gouv.fr c’est :

  • Rejoindre une communauté de compétences ;
  • Contribuer à l’élévation du niveau de sécurité du numérique en France ;
  • Accéder aux informations fournies par le dispositif ;
  • S’engager pour améliorer la prévention et l’assistance aux victimes d’actes de cybermalveillance.

Tous les prestataires concernés peuvent dès aujourd’hui faire une demande de référencement en ligne sur le site Cybermalveillance.gouv.fr après avoir accepté la charte les engageant notamment à respecter les bonnes pratiques commerciales et à remonter les incidents informatiques et les codes malveillants. Le référencement est dès à présent ouvert aux prestataires sur l’ensemble du territoire national.

Expérimentation en Région Hauts-de-France

Concernant les victimes d’actes de cybermalveillance, une phase expérimentale en Hauts-de-France est lancée sur Cybermalveillance.gouv.fr de juin à octobre 2017. Le choix par l’Etat des Hauts-de-France pour l’expérimentation est dû au fait que cette région était représentative du territoire national par la diversité du taux d’urbanisation de ses départements et par l’implication des acteurs locaux dans la sécurité du numérique. Seules les victimes des Hauts-de-France ont donc pour l’instant accès au service.

Pour aller plus loin

cybermalveillance logo

Mois d’octobre sur la « CyberSécurité » à la CCI Bordeaux Gironde

 

Guide et formation : Gestion de l’obsolescence des composants électroniques | @captronic_

composants electroniques - cc ObscuraDK - flickr

Guide et auto-évaluation PRECONOB

Le guide PRECONOB pour PREvention de la CONtrefaçon et de l’OBsolescence des composants électroniques est disponible !

A la fois outil de diagnostic et guide de bonnes pratiques, ce dispositif a été élaboré par un groupe d’entreprises (Actia, Airbus, Airod technologies, Cap’Tronic, Delair-Tech, Eca, Ethicalys, Serma technologies, Sterela, Studelec, TDM, Vodéa) dans le cadre d’une action collective conduite par le pôle Aerospace Valley et soutenu par l’Etat et la Région Occitanie/ Pyrénées-Méditerranée.

Procédez à votre auto-évaluation et identifiez les risques en matière d’obsolescence en vous connectant ici.

Formation Captronic 17 et 18 octobre à Pessac

Complément de l’auto-évaluation, la formation « Gestion de l’obsolescence des composants électroniques – Assurez la pérennité de vos équipements ! » les 17 et 18 octobre à Pessac vous permettra une meilleure gestion des composants électroniques et une prévention de la contrefaçon.

Contact

Thierry ROUBEIX – roubeix@captronic.fr – 05 57 02 09 62

CAPTRONIC – Région Aquitaine –
Parc d’activités Georges Petit
43-47 rue Marcel SEMBAT
33130 BEGLES

Crédit Photo ObscuraDK

#PI : Retour sur la conférence « Les marques à l’épreuve d’Internet » #IDEPIBDX

Le 18 Mai 2017 s’est déroulée la conférence  « Les marques à l’épreuve d’Internet » de l’Institut de Droit Économique et de la Propriété Intellectuelle (IDEPI) de Bordeaux qui été l’occasion d’aborder plusieurs sujets sur la protection de la Propriété Intellectuelle / Marques sur Internet :

La protection des signes distinctifs sur Internet, par Maître Jérôme PASSA, Avocat au Barreau de Paris, PASSA VARET Avocats

L’usage des marques parmi les moteurs de recherche (ex : Google) : référencement payant, gratuit, « suggest », par Maître Nicolas WEISSENBACHER, Avocat au Barreau de Bordeaux, ALTIJ

Les différentes formes de cybersquatting de noms de domaine, par Monsieur Jean-François POUSSARD, Spécialiste des noms de domaine et Fondateur de SolidNames

  • Usurpation d’identité numérique par email : « email spoofing », « phishing », faux ordre de virement (FOVI), arnaque au président, modification de coordonnées bancaires, « ransomware », diffusion de fausses informations, détournement de marchandises…
  • Atteinte à la réputation d’une marque : site internet portant à confusion, noms de domaine critiques, contenu adulte (« pornsquatting »)…
  • Contrefaçon : vente de produits contrefaits
  • Détournement de trafic internet et dépôt spéculatif
  • Surveillance et procédure extrajudiciaire de récupération de noms de domaine litigieux

 

Sur notre blog / agenda