L’ #IndustrieduFutur décryptée dans le #Glossaire de l’ #Industrie40 | @CCIFrance

CCI France Glossaire de l Industrie 40

« Glossaire de l’Industrie 4.0 » des CCI de France : découvrez 50 termes incontournables de l’Industrie du futur.

Le projet « Industrie du futur » a été lancé le 14 avril 2015 (lire ici aussi). Dans un monde où les outils numériques font tomber les barrières entre industrie et services, la démarche « Industrie du futur » repose sur une approche globale de la production industrielle qui va au-delà de la modernisation de l’outil de production. Elle intègre l’accompagnement des entreprises dans la transformation de leurs modèles d’affaires, leurs organisations, leurs modes de conception et de commercialisation .

Dans chacun des domaines concernés elle est portée par un vocabulaire spécifique, parfois difficile à maîtriser. C’est pourquoi CCI France a composé le « glossaire de l’Industrie 4.0 » qui définit 50 termes incontournables qui permettent de se constituer un socle de connaissances sur cette thématique. Il n’a pas vocation à être exhaustif, mais contient les termes les plus usités afin d’être le plus utile possible aux acteurs économiques.

Disponible en version électronique, il peut être consulté et téléchargé sur la page « Industrie du futur » du portail des CCI ou feuilleté en ligne ici.

[Rappel] Prestataires de solutions pour l’ « Usine du Futur » faites-vous référencer

Publicités

Le GIFAS lance « Performances Industrielles phase 2 » et l’accélération de PME de la filière aéronautique

Le GIFAS lance « Performances Industrielles phase 2 »

A l’occasion du 52ème Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace de Paris-Le Bourget, le GIFAS et Régions de France, ont lancé le programme “Performances Industrielles 2”. Ce plan d’amélioration de la performance opérationnelle a pour objectif d’accompagner des PME vers l’excellence industrielle dans une démarche «industrie du futur», et de préparer les processus et les organisations des PME à l’arrivée des nouvelles technologies.

Ce programme a été engagé dans le cadre d’un partenariat Etat-Industrie. La Phase 1 s’est déroulée de 2014 à 2016 et les résultats ont été excellents : 97% des PME ont vu une amélioration significative de leur performance mesurée à travers l’un des critères suivants : ponctualité, profondeur du retard et qualité.

Cette Phase 1 a représenté plus de 6 000 jours d’accompagnement et plus de 5 000 jours de formation pour un budget total de 23 millions d’€ dont 6 millions € de financement public.

Au vu de ces résultats, le GIFAS et les Régions ont décidé de poursuivre et amplifier cette démarche en lançant une Phase 2 pour les années 2017-2019. Elle concernera plus de 300 PME de la filière, dont 150 issues de la Phase 1, réparties dans 50 grappes (1 donneur d’ordre + 6 ou 7 PME). Ceci représentera de nouveau 6 000 jours d’accompagnement en PME et 2.600 jours de formation.

Le budget s’élèvera à 17,6 millions d’€, dont 5,3 millions d’€ de financement public par les Régions et 1 million d’€ en provenance de l’OPCAIM. Le GIFAS, quant à lui, y contribuera à hauteur de 2,6 millions d’€.

> En savoir plus

Accélération de PME de la filière aéronautique avec « Ambition PME-ETI »

Parallèlement, le GIFAS a lancé Ambition PME-ETI, un programme sélectif, ciblé et personnalisé, destiné à accompagner 100 PME et ETI disposant d’un fort potentiel de croissance. Cet accélérateur d’entreprises s’appuiera sur l’expérience de Bpifrance en matière d’accompagnement.

La première promotion du programme Ambition PME-ETI réunira 60 entreprises volontaires de la filière. Durant 18 mois, les membres bénéficieront d’un accompagnement à la fois individuel et collectif, composé d’un diagnostic stratégique pour identifier leurs priorités de croissance, de formations thématiques pour prendre du recul sur leur stratégie et de mises en relations pour concrétiser des opportunités de croissance. A l’issue du programme, chaque entreprise formalisera son plan stratégique.

> En savoir plus

Répondre aux enjeux de l’ #innovation #disruptive et #IntelligenceArtificielle

NAO ALDEBARAN ROBOTICS

Répondre à l’innovation disruptive

Le numérique et les technologies émergentes désignée par l’acronyme « NBIC » (Nanotechnologies, biotechnologies, informatique et sciences cognitives) sont à l’origine d’une vague d’innovations qui viennent bouleverser l’économie de nombreux secteurs d’activité (« uberisation ») et créer de nouveaux marchés.

Dans un rapport paru en janvier 2017, France Stratégie prend la mesure des enjeux de ces « innovations disruptives » pour définir la posture que doit adopter l’État pour éviter un comportement attentiste qui aurait un coût économique et social considérable et pourrait conduire à une perte de souveraineté.

Anticiper les impacts économiques et sociaux de l’intelligence artificielle

L’intelligence artificielle (IA) est un sujet « brûlant » d’actualité : elle bénéficie d’une dynamique, d’un momentum, qui cristallisent les attentions et les énergies. Il faut donc agir maintenant pour en tirer parti.

//platform.twitter.com/widgets.js

Dans un rapport paru en mars 2017, France Stratégie présente des pistes pour anticiper les impacts économiques et sociaux autours de 3 axes :

  • importance de la maîtrise / exploitation des données et protection de la vie privée car l’intelligence artificielle requiert de gros volumes de données qualifiées pour les algorithmes d’apprentissage (machine learning)
  • une intelligence artificielle au service de l’humain: la machine doit rester un outil pour accomplir des tâches plus rapidement ou enrichir la capacité de diagnostic de spécialistes (ingénieurs, médecins, …)
  • et enfin la méthode pour permettre l’appropriation de la technologie et le développement de nouvelles compétences au travers de la formation : pour la conception des algorithmes ou dans l’exploitation des outils numériques.

#UsineDuFutur : Référencez-vous dans le répertoire des offreurs de solutions !

référencez-vous dans le répertoire des offreurs de solutions pour l_Usine du Futur

Référencez-vous dans le répertoire des offreurs de solutions pour l’Usine du Futur !

Valorisez vos solutions à l’échelle régionale, nationale et internationale.

L’Industrie du Futur est un enjeu pour la compétitivité du tissu industriel régional et national. C’est pourquoi le réseau des CCI Nouvelle-Aquitaine avec CCI de France, l’Alliance Industrie du Futur (AIF), la Région Nouvelle-Aquitaine, l’Agence de Développement et d’Innovation Nouvelle-Aquitaine et la Direccte Nouvelle-Aquitaine lancent un répertoire pour valoriser et promouvoir les offreurs de solutions pour l’Industrie du Futur.

Eligibilité

Vous êtes un offreur de solutions pour ce secteur si :

  • Votre entreprise est enregistrée au Registre du Commerce et des Sociétés en France (RCS) et a publié un bilan fiscal clôturant au minimum une année complète d’activité.
  • Vous mettez sur le marché des produits, prestations de services, solutions.

Pour être éligible, une offre doit :
– être mise sur le marché par l’établissement la déclarant (et doit à minima intégrer un service d’accompagnement à son déploiement),
– être à minima en pré-commercialisation (sous réserve de validation par les représentants du comité Industrie du Futur, et à condition qu’elle fasse l’object d’une démonstration d’un produit/d’une solution commercialisable à terme).

Sont exclus le négoce international et les bureaux de représentation en France (antenne commerciale, bureau de liaison, etc.) d’une entreprise importatrice.

  • Vos produits, prestations de services et/ou solutions figurent dans le Référentiel Industrie du Futur des briques technologiques à destination d’entreprises industrielles.

Pourquoi répondre à cette enquête et être identifié offreur de solutions pour l’Industrie du Futur ?

Répondre à l’enquête vous permettra de :

  • être référencé dans le répertoire national des offreurs de solutions sur le site de l’Alliance Industrie du Futur
  • être référencé dans les bases de données régionales Nouvelle-Aquitaine : site « usine du futur » et futur « portail des savoirs faire industriels » géré par les CCI
  • valoriser vos solutions et expérimentations Industrie du Futur pour accompagner des projets de transformation industrielle
  • intégrer la communauté des offreurs de solutions et participer aux actions collectives de valorisation de l’offre technologique menées aux niveaux régional, national et international

Pour être référencé dans le répertoire national des offreurs de solutions, vous devrez accepter les clauses de la charte en fin d’enquête.

Commencez l’enquête …

Retrouvez tout le déroulé du #ClubIndustrie du 21 Mars 2017 sur l’#UsineDuFutur #Agroalimentaire

CCI Bordeaux - usine agroalimentaire du futur - 23 mars 2017

L’industrie agroalimentaire du futur sera numérique !

La rencontre du « Club Industrie » intitulée « L’usine agroalimentaire du futur sera-t-elle numérique ? » organisée le 21 Mars 2017 par le Pôle Numérique de la CCI Bordeaux Gironde a réuni une centaine de participants, 16 intervenants et 10 exposants dans l’amphithéâtre et le grand foyer du 17 place de la Bourse.

Animée par Bastien Lauqué, elle a permis de prendre la mesure de la maturité des chefs d’entreprises sur la nécessaire transformation numérique de l’industrie agroalimentaire véritable projet structurant des entreprises pour répondre aux enjeux de compétitivité (performance opérationnelle, suivi de la qualité, innovation produit, connaissance clients …) mais aussi du rôle clé de l’automatisation / robotisation dans la réduction de la pénibilité du travail et des TMS (notamment pour des tâches de palettisation et de manutention).

Le témoignage de TridiFoodies startup bordelaise spécialisée dans l’impression 3D alimentaire et de Florentaise, PME innovante porteuse du projet « Jard’in » de fermes verticales fixes ou sur péniches ont complété le panorama avec une vision futuriste et urbaine de l’évolution de la production alimentaire.

Ce sont là autant de facteurs susceptibles de développer l’attractivité pour les jeunes générations et l’émergence de nouveaux métiers dans une filière nécessitant traditionnellement de nombreuses tâches manuelles.

Revivez l’événement en photos, tweets et consultez les supports des intervenants.

1er temps fort  : « Le numérique pour améliorer la Qualité de Vie au Travail (QVT) »

2e temps fort : « Numérique et robotique pour gagner en performance opérationnelle »

3e temps fort : « Le numérique, levier pour l’innovation et répondre aux attentes des consommateurs »

4e temps fort : « Dispositifs d’aide à l’innovation, à la transformation numérique et à la QVT »

Showroom

#ClubIndustrie #Agroalimentaire : Aides de la #CARSAT et bonnes pratiques pour la réduction des #TMS

Aides et dispositifs de la Carsat Aquitaine pour la prévention des risques professionnels

logo carsat AquitaineLa CARSAT Aquitaine est un organisme de Sécurité Sociale qui intervient auprès des  salariés, des retraités et des entreprises au titre de la retraite, de l’aide sociale et de la gestion des risques professionnels.

> Voir Contacts / Coordonnées

Dans le cadre de la conférence du 21 Mars 2017 sur « L’Usine agroalimentaire du futur« , Madame Patouillard de la CARSAT Aquitaine est intervenue pour présenter le rôle de la CARSAT et les dispositifs de préventions des risques professionnels ainsi que les aides financières.

 

 

Bonnes pratiques pour la prévention des TMS dans l’agroalimentaire

La manutention manuelle compte pour 51% des arrêts de travail de plus de 4 jours

carsat-prevention-des-risques-professionnels-industrie-agroalimentaire-cci-bordeaux-gironde-21-03-2017-sinistralite

Les mesures organisationnelles et les aides à la manutention permettent de limiter les gestes les plus sollicitant afin de réduire les risques d’accidents du travail ou de maladies professionnelles. La limitation des hauteurs de piles de bacs ou de colis, les matériels de mise à niveau et tous les dispositifs d’aides à la manutention contribuent à combattre les risques d’accidents par lombalgie ou  d’apparition de Troubles musculo-squelettiques (TMS).

Prévention des TMS dans l’agroalimentaire / CARSAT Rhône-Alpes

Aides à la manutention et bonnes pratiques dans l’agroalimentaire / Carsat Pays-de-la-Loire (liste 29 vidéos)

La Carsat Pays de la Loire a sélectionnée un certain nombre de bonnes pratiques et de dispositifs d’aides à la manutention dans le cadre de son programme d’actions régionales 2014-2017 au profit des entreprises agroalimentaires en général et plus particulièrement celles du secteur des produits carnés. Cette action s’intègre dans le programme national TMS-Pros qui vise à réduire la sinistralité des accidents liés aux manutentions et des troubles musculo-squelettiques.

Exemple d’automatisation – Mise en œuvre d’un robot de palettisation

Contacts CARSAT Aquitaine

  • CARSAT Aquitaine
    Service Prévention des Risques Professionnels
    80 avenue de la Jallère
    33053 Bordeaux Cedex

Retrouvez tout le déroulé du Club Industrie du 21 Mars 2017 sur l’Usine Agroalimentaire du Futur

Ressources Industrie Agroalimentaire et Numérique sur notre blog

#ClubIndustrie 21 mars 2017 : participation de @YaskawaFrance au showroom #UsineDuFutur #AgroAlimentaire

Dans le cadre de la conférence du « Club Industrie » du 21 Mars 2017 sur « L’Usine agroalimentaire du futur » organisée par le Pôle Numérique de la CCI Bordeaux Gironde, l’entreprise Yaskawa a participé à l’espace « robotique » du showroom.

Industrie agroalimentaire du futur - CLUB INDUSTRIE 21 03 2017 showroom -robotique Yaskawa

 

Yaskawa, automatisation et robotique pour l’industrie

 

En 2015, pour fêter ses 100 ans et rappeler ses valeurs et origines japonaises, la société Yaskawa avait marqué les esprits avec son « Yaskawa Bushido Project » durant lequel un robot industriel affrontait le maître MACHII Isao dans un duel au sabre.

Retrouvez tout le déroulé du Club Industrie du 21 Mars 2017 sur l’Usine Agroalimentaire du Futur

Ressources Industrie Agroalimentaire et Numérique sur notre blog