Retrouvez tout le déroulé du #ClubIndustrie du 21 Mars 2017 sur l’#UsineDuFutur #Agroalimentaire

CCI Bordeaux - usine agroalimentaire du futur - 23 mars 2017

L’industrie agroalimentaire du futur sera numérique !

La rencontre du « Club Industrie » intitulée « L’usine agroalimentaire du futur sera-t-elle numérique ? » organisée le 21 Mars 2017 par le Pôle Numérique de la CCI Bordeaux Gironde a réuni une centaine de participants, 16 intervenants et 10 exposants dans l’amphithéâtre et le grand foyer du 17 place de la Bourse.

Animée par Bastien Lauqué, elle a permis de prendre la mesure de la maturité des chefs d’entreprises sur la nécessaire transformation numérique de l’industrie agroalimentaire véritable projet structurant des entreprises pour répondre aux enjeux de compétitivité (performance opérationnelle, suivi de la qualité, innovation produit, connaissance clients …) mais aussi du rôle clé de l’automatisation / robotisation dans la réduction de la pénibilité du travail et des TMS (notamment pour des tâches de palettisation et de manutention).

Le témoignage de TridiFoodies startup bordelaise spécialisée dans l’impression 3D alimentaire et de Florentaise, PME innovante porteuse du projet « Jard’in » de fermes verticales fixes ou sur péniches ont complété le panorama avec une vision futuriste et urbaine de l’évolution de la production alimentaire.

Ce sont là autant de facteurs susceptibles de développer l’attractivité pour les jeunes générations et l’émergence de nouveaux métiers dans une filière nécessitant traditionnellement de nombreuses tâches manuelles.

Revivez l’événement en photos, tweets et consultez les supports des intervenants.

1er temps fort  : « Le numérique pour améliorer la Qualité de Vie au Travail (QVT) »

2e temps fort : « Numérique et robotique pour gagner en performance opérationnelle »

3e temps fort : « Le numérique, levier pour l’innovation et répondre aux attentes des consommateurs »

4e temps fort : « Dispositifs d’aide à l’innovation, à la transformation numérique et à la QVT »

Showroom

Retrouvez les interventions du Club Industrie @CCideBordeaux sur #Agilité et #Entreprise #Aéronautique

CCI Bordeaux / Club industrie : Agilité et entreprise aéronautique une évolution inévitable 25/10/2016

« L’agilité » tout le monde en parle !… est-ce une mode ou une nécessité ?

Retrouvez le support d’intervention et les échanges du Club Industrie du 25 octobre 2016 organisé par le CCI de Bordeaux et BAAS, sur le thème de « l’Agilité et entreprise aéronautique : une évolution inévitable » avec la participation et le témoignage de : THALES, AIRBUS SAFRAN LAUNCHERS, JV GROUP, CDA DEVELOPPEMENT

  • Quels bénéfices pour l’entreprise ?
  • Comment concilier agilité et exigences aéronautiques ?
  • Exemples d’expériences réussies

 

 

Première partie

 

Deuxième partie

 

Troisième partie

#IE #Intelligence #économique : 2 guides de la #D2IE et un cycle @ccidebordeaux

Intelligence économique

La D2IE Délégation interministérielle à l’intelligence économique vient le 19 juin de compléter ses publications par deux guides, l’un destiné aux entreprises et l’autre aux Pôle de compétitivité.

La CCI de Bordeaux au travers de son Pôle Numérique lance à partir du 25 juin un cycle de conférences pour initier les entreprises de Gironde aux enjeux de l’intelligence économique afin d’intégrer les bonnes pratiques contribuant aux performances de l’entreprise et à la protection de son capital immatériel.

Suivez le cycle « Intelligence économique » de la CCI de Bordeaux

Guide D2IE Intelligence économique – Références et notions clés

Recueil D2IE de bonnes pratique « Pôles de compétitivité et Intelligence économique »

 

Ressources sur l’Intelligence économique, veille et sécurité du SI

Crédit illustration

 

#Entreprises et #Numérique en #France : c’est grave docteur ?

Numérique et entreprises : je t’aime, moi non plus …

Nous avions déjà mentionné le retard des TPE et PME françaises dans l’intégration des outils numériques et la pratique de la communication digitale (site web, réseau sociaux, e-commerce …) suite à l’étude réalisées par l’INSEE et parue en juillet 2014.

Après avoir réalisé une étude faisant état que « 81% des entreprises ayant fait faillite en 2013 n’étaient pas sur internet »,

Email-Brokers vient de faire paraître le 18 septembre 2014 un nouveau cri d’alarme intitulé « Le manque de connaissance et l’immobilisme dans le web freinent durablement la croissance en France ».

Ce document vient compléter l’approche quantitative de l’étude de l’INSEE par des éléments qualitatifs d’analyse des sites web et un scoring de l’e-commerce en France. Il est sans appel et révèle un : « manque de savoir-faire et manque d’incitation » et « un cruel retard [de l’e-commerce hexagonal] tant sur le respect de la législation que sur son développement, en comparaison de ses concurrents européens. »

Une très mauvaise note mais une chance de rattrapage … et de transformation ?

Hasard du calendrier, une étude réalisée par le cabinet Roland Berger avec Cap Digital et le soutien de Google et intitulée « Du rattrapage à la transformation : L’aventure numérique, une chance pour la France » est parue aujourd’hui et vient enfoncer le clou.

Seules 57% des entreprises françaises de plus de 50 salariés ont un site Web (contre 65% en Europe), 10% sont présentes sur un média social (20% en Europe) et en matière de dématérialisation des échanges, 25% ont déployé une solution pour émettre ou recevoir des factures électroniques (27% en Europe).

Le cabinet a établi un indice de transformation numérique (ITN) noté sur 100 : la moyenne des entreprises française est de 33/100. Seuls 12% des entreprises du panel dépassent la moyenne tandis que 4 grands groupes seulement (considérés comme des chefs de fil de leur filière) obtiennent un score dépassant 70/100 (sans atteindre les 80).

Si le retard est flagrant, le document montre néanmoins que la transformation numérique en cours est une chance à saisir pour la France si l’on comprend bien les enjeux de compétitivité : opportunité de croissance, de repositionnement du savoir-faire des entreprises françaises au niveau  mondial mais aussi un levier social et sociétal positif avec un renouvellement de la relation au travail et à l’entreprise …

Chiffres clés de l’étude

 

Rapport « Observatoire Aquitain de l’économie numérique 2014 »

A l’occasion de la démarche de labellisation de Bordeaux comme « Métropole FrenchTech » et de la constitution du Pôle de compétitivité « Digital aquitaine », le rapport de l’ « Observatoire Aquitain de l’économie numérique 2014 » réalisé par la CCI de Bordeaux vient donner un panorama de grandes tendances TIC 2014 et brosser un portrait de l’Aquitaine numérique et entrepreneuriale.

Le rapport met en valeur l’écosystème numérique aquitain riche de plus de 7000 entreprises, son potentiel en formations TIC, ses capacités de R&D et ses infrastructures propices au développement de plusieurs acteurs d’envergure nationale / internationale et à l’éclosion de nouveaux talents.

Infographies