10 mai 2016 Journée #communication #digitale dans l’Industrie AgroAlimentaire #IAA

bandeau invitation journee communication digitale IAA 10 05 2016

Journée « communication digitale » pour les coopératives et les IAA

Le Club Industrie Agroalimentaire organise le 10 mai 2016 dans les locaux de l’ARDIA, une journée « communication digitale » pour les coopératives et les IAA en partenariat avec l’ARDIA, l’AFNOR et Coop de France et la CCI de Bordeaux.

Contexte

3ème sujet abordé sur les réseaux sociaux, l’alimentation est aujourd’hui au cœur du web. Face à des consommateurs de plus en plus connectés (84% d’internautes, 80% de cyberacheteurs), les professionnels de l’agroalimentaire restent paradoxalement en retrait vis-à-vis du numérique. Les réseaux sociaux sont un lieu de communication permettant d’entretenir un autre type de dialogue avec l’ensemble des parties prenantes et de diffuser une communication et un reporting RSE. Ce dialogue crée de la proximité, de l’échange et donc de la confiance.

Programme

9h30 à 12h30 – Réunion d’information « La communication digitale d’entreprise pour les coopératives et les IAA »

  • Recueil des pratiques en matière de communication digitale des entreprises agroalimentaires présentes
  • Lydia GRACIA – Community manager
    • Intérêt des réseaux sociaux pour le monde de l’entreprise
    • Présentation des différents réseaux sociaux et stratégie de choix
    • Gestion de la e-réputation des entreprises
      (veille concurrentielle et filière – veille de la e- réputation – création d’une identité numérique)
    • Comment évaluer efficacité de sa communication digitale
    • les écueils à anticiper
    • Exemples d’application dans l’agroalimentaire

14h00 à 16h30 – Atelier « Sublimer son reporting et sa communication RSE via le digital et la vidéo » réservé aux entreprises agroalimentaires engagées dans une démarche RSE avec le programme 3D

  • Laurent LEVEQUE – Responsable national du programme 3D
    • Introduction  » la communication et le reporting RSE »
  • Lydia GRACIA – Community manager
    • Exemples d’entreprises qui digitalisent et réussissent leur communication et reporting RSE
  • Aude GEVA – Journaliste et réalisatrice audiovisuelle de l’Agence Bouduprod
    • Etat des lieux de l’utilisation de la vidéo sur le web
    • Les différents formats de vidéo en fonction des cibles et des messages
    • Sublimer la communication et le reporting RSE via la vidéo
  • Présentation d’un projet d’action collective sur « réseaux sociaux et vidéo pour valoriser sa RSE »

Cliquez ici pour vous inscrire

flyer invitation journee communication digitale IAA 10 05 2016Voir aussi

Publicités

Chiffres clés du #numérique en #France

dge-chiffres-cles-du-numerique-en-france-2015

La Direction Générale des Entreprises (DGE) vient de publier les « Chiffres clés du numérique 2015 en France » qui brosse un panorama synthétique du développement de l’économie numérique et de l’usage des TIC tant au niveau national qu’à l’échelle européenne.

Les indicateurs essentiels tirés notamment d’études INSEE (2013, 2014), Eurostat (2013, 2014) ou du CREDOC (2014) portent sur :

  • Le développement du secteur producteur des TIC et des infrastructures :
    Secteur producteur (valeur ajoutée et emploi) ; Infrastructures ; Commerce électronique.
  •  L’usage des TIC par les particuliers, les entreprises et l’Administration.

#PI Propriété intellectuelle et #transformation #numérique de l’économie

Inpi - Propriéte intellectuelle et transformation numérique de l'économie - 2015

L’INPI a publié courant octobre 2015 une nouvelle étude intitulée  » La propriété intellectuelle et la transformation numérique de l’économie », résultat de l’appel à contributions lancé pour recueillir le point de vue d’experts autour des problématiques liées à la propriété intellectuelle dans le numérique telles que :

Les 18 articles sélectionnés dans cet ouvrage doivent contribuer à nourrir le débat national sur la propriété intellectuelle, guider les entreprises confrontées à la transformation numérique de l’économie et leur permettre d’améliorer leur compétitivité.

 

Source

 

 

24/11 RDV d’affaires #Frenchtech #Bordeaux – #Digital #Wallonia – liste des entreprises wallonnes

FrenchTech Bordeaux - Digital Wallonia

24/11 Rencontre FrenchTech Bordeaux / Digital Wallonia

Les 23 et 24 novembre prochain, Bordeaux aura le plaisir d’accueillir une importante délégation économique belge de Wallonie, conduite par Monsieur Jean-Claude MARCOURT, Vice-Président du Gouvernement Wallon, Ministre de l’Economie, de l’Industrie, de l’Innovation et du Numérique.

Venez rencontrez les acteurs de la délégation (entreprises, clusters et territoires), vous informer sur les opportunités du marché belge et rencontrer de futurs partenaires potentiels Mardi 24 novembre à 9h00 à la CCI Bordeaux, en présence de M. Stefaan DE CLERCK, Président du Conseil d’Administration de Proximus.

8h45 : Accueil

9h00 : Plénière – Présentations croisées des dynamiques Digital Wallonia et FrenchTech Bordeaux Métropole

9h45 : Pitch des entreprises numériques wallonnes

10h30 : Rendez-vous BtoB

12h00 : Fin de la session

L’après-midi du mardi 24 sera consacrée à Bordeaux Euratlantique (Maison du projet Bordeaux Euratlantique).

> Pour vous inscrire suivez ce lien

Liste des entreprises wallonnes du numérique

AGC GLASS Europe

Cette société est un leader mondial en fabrication et distribution de verre plat dans les secteurs automobile, bâtiment, mobilier urbain, transport public, etc. A l’ère du « Big Data » et de l’Internet des Objets (IoT), AGC Glass veut saisir les opportunités de collecter, à l’aide du verre, les informations qui feront la différence dans les business futurs ou qui répondront aux challenges de la société connectée grâce à des capteurs de toutes natures (lumière, environnementaux, mouvement,…) intégrés dans des millions de points de collectes que sont les produits verriers et qui peuvent être mis à disposition, sur le Cloud, pour un ensemble d’acteurs.

Intérêt : Développement d’applications nécessitant l’utilisation des données venant de capteurs dans les ville. Développeurs d’applications, utilisateurs institutionnels, acteurs du BMS, start-ups … développons ensemble l’écosystème urbain du futur !

AGENCE DU NUMERIQUE (AdN)

L’Agence du Numérique est une Société Anonyme de Droit public mise en place par le Gouvernement wallon pour contribuer à la définition, à la mise en œuvre et au suivi des politiques publiques wallonnes en matière de Numérique. C’est une filiale de l’AEI (Agence pour l’Entreprise et l’Innovation.

Dans le cadre des missions de l’Agence pour l’Entreprise et l’Innovation telles que déterminées par le Contrat de gestion, la société contribue à la définition, à la mise en œuvre et au suivi des politiques publiques wallonnes en matière de Numérique. Elle vise à faire de la Wallonie un territoire d’excellence numérique.

Intérêt : Elle souhaiterait connaître les expériences dans les projets Smart Cities et Open Data.

CROSSNODE

Cette société développe une plateforme Wifi interactive, collaborative et applicative de dernière génération qui permet de rassembler, de traiter et d’utiliser la multitude de données fournie par les villes, les transports,… via des capteurs et senseurs.

Intérêt : recherche de partenaires en innovation et R&D avec une société active en développement hardware.

 DOGSTUDIO

Cette agence numérique reconnue à l’international est spécialisée dans les projets interactifs haut de gamme. Elle est nominée cette année parmi les 10 agences internationales au titre d’agence digitale.  Elle vise avant tout la qualité en offrant à ses clients des prestations à la pointe des nouvelles technologies telles que mobile et objets connectés, des installations interactives et des projets créatifs digitaux sur évènement. A titre d’illustration retrouvez en ligne le reportage réalisé lors de sa participation à l’exposition Universelle de Milan.

Intérêt : Recherche des partenaires pour des projets de développement technologique.

 MULTITEL

Multitel est un centre de recherche et d’innovation qui regroupe des ingénieurs et des techniciens ainsi qu’une structure commerciale, leur objectif étant d’élaborer et d’intégrer des projets innovants en collaboration avec des organisations locales ou internationales.

Compétences scientifiques R&D :

  • Photonique
    • Mesure réseaux télécoms (métrologie et calibration)
  • Réseaux et télécoms (ingénirie des réseaux)
    • Couverture wifi d’environnements complexes
    • Prestations industrielles
    • Consultance et conseil
    • Cybersécurité
  • Signal et systèmes embarqués
    • Gestion de la traçabilité logistique en milieu urbain (standards GS1, code barre) -> projet urbanwise
    • Traitement signal
    • Synthèse voix (cartographies sonores)
    • Traçabilité (GSM/GPRS, WSN, NFC, RFID,…)
    • Interfaces homme-machine
    • Localisation « indoor » (aéroport, gares,…)
    • Réseaux de capteurs/censeurs
  • Traitement de l’image => projet ECIM à Issy-les-Moulineaux
    • Vidéo surveillance intelligente (comptage de personnes, détection d’anormalités, gestion trafic routier,…) -> spin-off ACIC
    • Génie médical
  • Exploitation caméras smartphone/tablettes (à destination des villes, des citoyens, etc).

NETCOM ICT SPRL

Cette société est un intégrateur de service en réseaux et télécommunications. Elle propose des solutions en WIFI urbain pour le service de localisation. Leurs différents domaines de compétences s’orientent également vers des solutions d’interconnexion de bâtiments communaux à travers les faisceaux hertziens et offre des solutions de contrôle d’accès en bâtiments et vidéo « parlophonie ».  Elle met aussi à disposition l’internet mobile par satellite pour les évènements.

Intérêt : rencontrer les responsables au service technique afin de leur présenter leurs activités et recherche de partenaires dans le secteur industriel pour la sécurité.

NRB Group

Principal partenaire TIC du secteur public en Belgique (CA annuel d’environ €300 millions – 2.000 personnes) et engagé dans la transformation digitale des autorités publiques, NRB Group se positionnent comme un enabler, un hub de l’économie digitale, un acteur fédérateur et rassembleur.

NRB Group propose un très large éventail de services et de solutions technologiques pour rendre les villes plus intelligentes, pour les accompagner dans l’élaboration et la mise en œuvre de leur stratégie SmartCity. Il joue le rôle de facilitateur et d’intégrateur de solutions numériques proposées par d’autres acteurs.

ODSC

Cette société est spécialisée dans la gestion des accès et des identités. Elle propose une solution permettant aux utilisateurs qui travaillent avec plusieurs interfaces d’utiliser une seule solution d’identification unique sécurisant ainsi les authentifications de tous les périphériques, des Web services. Les temps d’implémentation sont courts et les intégrations se font soit  sur vos serveurs, soit sur un serveur (type box) ‘appliance’ que vous connectez chez vous et qui sera opérationnel avec toutes les solutions de sécurité dès le branchement.

Intérêt : Maillage technologique en R&D dans l’objectif de lancer un projet européen.

SKYLANE OPTICS

Cette société est spécialisée dans le transport de données sur fibre optique, elle a développé un nouveau procédé sur fibre plastique permettant ainsi le développement dans les Smarthomes et Smartcities. Cette solution est capable de  transporter un gigabit par seconde en utilisant une solution à faible coût en capex et opex.

Intérêt : leur technologie remplace le câble UTP conventionnel et peut-être utilisé dans les installations existantes.

WAVENET

Les solutions de Business Intelligence Wavenet permettent de croiser un maximum de données essentiels pour la traçabilité des informations facilitant ainsi la prise de décision adéquate du décideur.

Wavenet a développé une offre logicielle pour les communes gérant l’information du citoyen au décideur politique en passant par l’administration. Elle propose un environnement qui gère les échanges et la communication entre la commune et avec les citoyens, permettant ainsi de dématérialiser les flux d’informations interne à l’administration communale et avec les citoyens.

Cette solution comprend la communication à travers le développement des sites Web communaux, l’échange grâce au développement d’un espace personnel pour les citoyens. La garantie d’un service efficace par la modélisation et la dématérialisation des processus communaux. Le suivi et la rationalisation des décisions grâce à l’objectivation des décisions permise par la business intelligence.

Intérêt : Maillage technologique en R&D dans l’objectif de lancer un projet européen.

> Pour vous inscrire aux RDV du 24/11 suivez ce lien

logos partenaires 23-24 11 2015

#Usage #numérique : le foyer digital, une tendance de fond selon @credoc

Régis Bigot, Directeur général du CREDOC (Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie) a présenté le 17 septembre 2015 une conférence de presse organisée par Urmet au cours de laquelle a été présentée l’étude  « La maison digitalisée, une tendance de fond ».

Les quatre principaux leviers de la digitalisation des foyers français

1. Les Français sont immergés dans le numérique

2. Ils sont en quête de lien social

3. Ils supportent de fortes contraintes sur leur pouvoir d’achat

4. Leur sensibilité à l’environnement s’accroît

credoc-la-maison-digitalise-une-tendance-de-fond-conf-de-presse-17-sept-2015

Contrairement aux entreprises françaises complètement distancées par rapport à leurs homologues européennes pour leurs usages numériques, les particuliers français sont parmi les plus grands adeptes du digital puisque la France se classe au 4e rang pour la connexion à Internet, à égalité avec la Finlande 78%, derrière les Pays-Bas 93%, la Suède 91% et le Danemark 88%. La moyenne de l’EU s’établit quant à elle à 65%. (Source : Commission européenne, Eurobaromètre spécial n°414, juillet 2014).

credoc-la-maison-digitalise-une-tendance-de-fond-conf-de-presse-17-sept-2015-7

Leurs usages numériques les placent clairement parmi les multi-équipés (ordinateur 82%, mobile 89%, smartphone 46%, tablette 29%, …), multi-connectés (Internet fixe 82% et mobile) voire même « addict » puisque deux internautes sur cinq ont du mal à se passer d’Internet pendant plus de trois jours.

Etude

Lire aussi

Baromètre 2014 Credoc – Diffusion et usages des TIC dans la société française

Eurobaromètre n°414 – Juillet 2014

18/11 Editeurs de logiciels devenez un acteur du #cloud @SaasAcademyFr @ccidebordeaux

datacenter by Domas Mituzas

Adoptez le modèle SAAS et devenez un acteur du Cloud !

RDV le 18 novembre 2015 de 13h30 à 18h00 à la CCI de Bordeaux, 17 Place de la Bourse / Salon Chapeau Rouge pour découvrir le programme d’accompagnement de la Saas Academy.

logo saas academyLa SAAS Academy, opérée par l’IRT System-X, est issue du « Plan Cloud », l’un des 34 plans de la Nouvelle France Industrielle, qui a identifié un véritable besoin sur l’accompagnement à la transformation numérique des éditeurs de logiciels.

Dans un environnement innovant et concurrentiel,  les modèles SaaS (Software as a Service) et Cloud s’imposent aujourd’hui comme des vecteurs de croissance, de développement à l’international et d’évolutions des usages et de la consommation.

Réussissez votre transformation numérique

La transformation numérique est devenue un enjeu majeur pour les dirigeants des sociétés éditrices de logiciels et suppose une mutation complète de l’entreprise : il s’agit en effet d’adopter un modèle nouveau, tant du point de vue technique que managérial.

La mission de la SAAS Academy est d’y répondre par un programme d’accompagnement qui aborde l’ensemble des problématiques à prendre en compte avant de se lancer dans une telle approche :

  • Modèles économiques et ventes
  • Architecture technique
  • Financement

Schéma Général cloud academy

  • POC : preuve de concept (de l’anglais : proof of concept)
  • BFR : Besoin en Fonds de Roulement

Inscription obligatoire ici – Nombre de places limité

Crédit Photo : Domas Mituzas CC

#infographie Baromètre 2015 des pratiques digitales des grandes entreprises

infographie-ifop-sia-partners-econocom-barometre-des-pratiques-digitales-2015

Sia Partners, Econocom et l’Ifop viennent de réaliser la première édition du « Baromètre des pratiques digitales 2015 » qui met en exergue la diversité des pratiques et des priorités liées au numérique au sein de 400 grandes entreprises françaises.

  • Ainsi 58% des répondants auto-évaluent l’avancement de la transformation digitale de leur entreprise entre 1 et 6, sur une échelle de 1 à 10. 
  • 35% déclarent que le manque de ressources financières allouées au numérique est le principal frein à leur transformation digitale.
  • Le deuxième facteur cité est pour 35% la résistance interne au changement, responsable de l’inertie voire même du ralentissement vis-à-vis de la transformation digitale.
  • Le troisième facteur évoqué concerne les compétences puisque 28% d’entre elles déclarent ne pas disposer des bonnes ressources humaines en interne.
  • Enfin, la sécurité des données apparait également comme un des obstacles à la transformation digitale.

Ces enseignements sont à mettre en perspective pour les TPE et PME pour lesquelles les moyens humains et financiers sont encore plus limités et les besoins d’accompagnement et de sensibilisation doivent être poursuivis et amplifiés.

C’est justement le rôle et l’engagement du Pôle Numérique de la CCI de Bordeaux depuis 1997.

Détail de l’étude

Infographie

Source