#TransfoNum : 6 visions de la #transformation #digitale

Introduction atelier TRANSITION NUMERIQUE - CCI Bordeaux Gironde 27062017

En complément de l’article sur la transition numérique et à l’atelier du 27 juin dernier, voici 2 aspects complémentaires pour mieux comprendre les enjeux de stratégie d’entreprise, d’exploitation des technologies avec 3 visions de consultants renommés mais aussi les enjeux humains avec 3 études qui abordent les aspects RH, les besoins en compétences et formation.

Ce que signifie la transformation digitale (Cécile Dijoux)

#hyperlean : Ce que signifie l’avènement du numérique


Les clés de la transformation digitale (Fred Cavazza)


La transformation numérique des entreprises : les clés du succès (Stéphane Schultz)


RH : impact des transitions « verte » et « numerique » sur l’emploi, les compétences et la formation (Medef)


Les attentes en matière de numérique et qualité de vie au travail (ANACT NA)

Intervention de l’ANACT NA à l’occasion du Club Industrie sur l’ « Usine Agro-alimentaire du futur » du 21 mars 2017


La Transformation digitale en entreprise : Vécu, perceptions & attentes Regards croisés RH – Salariés (Kantar TNS)


Voir aussi sur notre blog articles sur la « Transformation Digitale« 

#TransfoNum : les bonnes pratiques pour réussir sa #Transition #Digitale

Introduction atelier TRANSITION NUMERIQUE - CCI Bordeaux Gironde 27062017

Réussir sa transition digitale : Repenser ses processus métier et structurer son système d’information

L’atelier du 27 juin 2017 intitulé « Réussir sa transition digitale : Repenser ses processus métier et structurer son système d’information », organisé par le Pôle Numérique de la CCI Bordeaux Gironde et co-animé avec la société Aldaïs,  a présenté plusieurs cas d’entreprises qui ont servi d’illustrations de bonnes pratiques pour nourrir sa réflexion et conduire avec succès un projet de Transition Numérique.

Réussir sa transition  digitale, ce n’est pas la somme d’améliorations indépendantes (Site internet, utilisation des réseaux sociaux, dématérialisation, e-commerce, déploiement d’un logiciel de CRM ou ERP, data …) mais la résultante d’un véritable projet d’innovation de l’entreprise combinant vision et objectifs clairs, mobilisation de tous les salariés autour de l’expérience clients, refonte des processus opérationnels et adoption de nouveaux modèles d’affaires.

En d’autres termes c’est tout d’abord une question d’Hommes, de stratégie d’entreprise et de conduite du changement avant de se traduire en enjeux de mise en place d’un socle technologique solide mais évolutif (agile). C’est d’ailleurs ce qui explique le retard pris en France largement distancée par la plupart des pays de l’Union Européenne. 

La France à la traîne

Selon Eurostat seules 68% des entreprises françaises ont un site web et 36% utilisent les réseaux sociaux (23e place de l’UE28; moyenne 45%).

Une enquête réalisée du 20 février au 3 mars 2017, auprès d’un échantillon de 301 dirigeants d’entreprises réalisant de 15 à 500 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel dans le cadre de l’Observatoire de la performance des PME-ETI de Challenges et de la Banque Palatine, mettait en évidence que 40% des chefs d’entreprises n’ont pas prévu d’investissement en informatique en 2017 et que pour 28% la transformation digitale n’est pas d’actualité; tandis que pour 28% elle est à l’étude.

Introduction par Bruno Saintorens / Pôle Numérique CCI Bordeaux Gironde

 

J’avais eu le plaisir d’intervenir le samedi 24/06 pour l’émission radio de Philippe Vigier « les experts de France Bleu Gironde »


 

Intervention de Fabien Lauroua / Aldaïs

 


— VOIR AUSSI —


Digital Transformation Roadmap (Hub Institute)

Le Hub Institute propose une démarche en 5 étapes (Audit, Planification, Test, Déploiement et Optimisation) autours de 6 chantiers clefs (Leadership, Personnes et Organisation, Technologies, Données, Focus et Expérience Client, Mesure) sur un quadrant Gouvernance / Engagement Digital x Gestion du Changement /  Déploiement.

the-hub-digital-transformation-roadmap

 


6 étapes de la Transformation Digitale (EN) (Altimeter)

Le cabinet américain Altimeter a identifié, au travers d’une étude internationale, 6 niveaux de maturité ou étapes de la Transformation Digitale des entreprises.

Infographie de la démarche « OPPOSITE » : 8 facteurs clés de succès pour la Transformation Digitale (EN) (Altimeter)

Le cadre « OPPOSITE » de la société Altimeter (qui peut être vu comme une autre formulation de la démarche proposée par le Hub Institute présentée ci-dessus) est un acronyme construit à partir d’une compilation des meilleures pratiques en matière de transformation numérique et qui s’appliquent à huit domaines clés de l’organisation :

  • Orientation
  • Personnes
  • Processus
  • Objectifs
  • Structure
  • Infos clients et intention
  • Technologie
  • Exécution

ALTIMETER-the-opposite-framework-8-success-factors-for-digital-transformation

Source Altimeter


Référentiels BABok®, PMBok® et TOGAF® et transformation digitale

Apport de l’analyse d’entreprise dans les projets.

L’analyse d’entreprise consiste à permettre le changement dans une entreprise en définissant les besoins et en recommandant des solutions qui apportent de la valeur aux parties prenantes.

  • Le « Business Analyst » ou AMOA comble l’écart entre les directions « Métier » et la DSI.
  • Le Business Architecte travaille sur les études de cadrages des projets/programmes de transformation et/ou stratégiques
  • 2 référentiels PMBok® et BABok® définissent les rôles respectifs du chef de projet et de l’Analyste d’Entreprise.

BABOK® v3

Le Guide Business Analysis Body of Knowledge® (BABOK® Guide) est édité par l’ International Institute of Business Analysis IIBA®.

Babok repose sur un concept central : les exigences. C’est un référentiel qui se base sur l’analyse de la valeur du SI : Les solutions informatiques rendent un service pour le métier. Il adopte une vision système : chaque solution est en interaction avec d’autres pour constituer un tout cohérent rendant des services.

Les « grands » référentiels font référence au BABOK® :

  • TOGAF® v9  : Urbanisation  / Choix de solutions techniques ou applicatives, description des « systèmes » en lien avec les processus métier.
  • COBIT® v5 : cadre de référence en matière de sécurité et de contrôle des TIC. Gouvernance du SI  / Décisions d’investissements.
  • ITIL® v3 : référentiel de bonnes pratiques orienté processus destiné aux organisations informatiques qui délivrent des services complets à ses clients. Opérations (administration, exploitation, production) / Conception des services.

PMBok® v5

Le « PMBOK Guide, Guide to the Project Management Body of Knowledge », est un guide de management de projet conçu et réalisé par le PMI Project Management Institute.

TOGAF® v9

TOGAF est une méthode éléborée par l’opengroup qui détaille un ensemble d’outils de support pour développer une architecture d’entreprise. Le but de l’architecture d’entreprise est d’optimiser l’héritage souvent fragmenté des processus (à la fois manuelle et automatisée) dans un environnement intégré qui répond aux changements et favorise la livraison de la stratégie commerciale.

 

#UsineDuFutur : Référencez-vous dans le répertoire des offreurs de solutions !

référencez-vous dans le répertoire des offreurs de solutions pour l_Usine du Futur

Référencez-vous dans le répertoire des offreurs de solutions pour l’Usine du Futur !

Valorisez vos solutions à l’échelle régionale, nationale et internationale.

L’Industrie du Futur est un enjeu pour la compétitivité du tissu industriel régional et national. C’est pourquoi le réseau des CCI Nouvelle-Aquitaine avec CCI de France, l’Alliance Industrie du Futur (AIF), la Région Nouvelle-Aquitaine, l’Agence de Développement et d’Innovation Nouvelle-Aquitaine et la Direccte Nouvelle-Aquitaine lancent un répertoire pour valoriser et promouvoir les offreurs de solutions pour l’Industrie du Futur.

Eligibilité

Vous êtes un offreur de solutions pour ce secteur si :

  • Votre entreprise est enregistrée au Registre du Commerce et des Sociétés en France (RCS) et a publié un bilan fiscal clôturant au minimum une année complète d’activité.
  • Vous mettez sur le marché des produits, prestations de services, solutions.

Pour être éligible, une offre doit :
– être mise sur le marché par l’établissement la déclarant (et doit à minima intégrer un service d’accompagnement à son déploiement),
– être à minima en pré-commercialisation (sous réserve de validation par les représentants du comité Industrie du Futur, et à condition qu’elle fasse l’object d’une démonstration d’un produit/d’une solution commercialisable à terme).

Sont exclus le négoce international et les bureaux de représentation en France (antenne commerciale, bureau de liaison, etc.) d’une entreprise importatrice.

  • Vos produits, prestations de services et/ou solutions figurent dans le Référentiel Industrie du Futur des briques technologiques à destination d’entreprises industrielles.

Pourquoi répondre à cette enquête et être identifié offreur de solutions pour l’Industrie du Futur ?

Répondre à l’enquête vous permettra de :

  • être référencé dans le répertoire national des offreurs de solutions sur le site de l’Alliance Industrie du Futur
  • être référencé dans les bases de données régionales Nouvelle-Aquitaine : site « usine du futur » et futur « portail des savoirs faire industriels » géré par les CCI
  • valoriser vos solutions et expérimentations Industrie du Futur pour accompagner des projets de transformation industrielle
  • intégrer la communauté des offreurs de solutions et participer aux actions collectives de valorisation de l’offre technologique menées aux niveaux régional, national et international

Pour être référencé dans le répertoire national des offreurs de solutions, vous devrez accepter les clauses de la charte en fin d’enquête.

Commencez l’enquête …

Entreprise #agile et #transformation #numérique : quels modèles ?

agile

Comment caractériser l’ « Agilité » ?

Depuis quelques années, l’agilité en entreprise semble être le « Graal » pour réussir sa transformation (numérique). Gagner en réactivité, en souplesse dans l’organisation, fonctionner en mode projet itératif, redonner toute sa place au potentiel humain … au-delà de la promesse de performance de l’entreprise, le rapport de novembre 2015 « Agilité dans l’entreprise, modèle de maturité » du CIGREF fournissait des pistes pour caractériser l’Agilité en définissant ses bases :

modele agilite du cigref • Une organisation orientée sur la co-création de valeur
• Une maturité culturelle incluant le droit à l’erreur
• Une gouvernance adaptée
• Des moyens, outils et processus dédiés.

Outil de mesure de la maturité

A partir de ces réflexions, le CIGREF a élaboré un modèle de maturité reposant sur cinq axes :
• Création de valeur
• Architecture
• Organisation
• Compétences
• Culture et facteur humain.

Conjuguer agilité et maturité de l’entreprise

 

Portrait-robot de l’entreprise « Agile »

 

(Ré)intégrer l’Homme dans la performance de l’entreprise

La 21ème Université Hommes-Entreprises, organisée par le CECA les jeudi 27 et vendredi 28 août 2015 au Château Smith Haut Lafitte avait été l’occasion de faire intervenir une dizaine de grands témoins, chefs d’entreprise, psychologue, sportif de haut niveau, artiste, … sur le lien entre Bonheur et Performance. Un extrait de la conférence donnée par Jean-François Zobrist est particulièrement intéressant :

Pour en savoir plus

  • Mieux comprendre le nouveau mantra : « Agilité et Confiance »

Conférence « Le pourquoi du pourquoi de l’agilité »

Site web de Team Pact et rôle central de l’humain (agilité + confiance)

Ou encore Agilite-Confiance.fr de la société Stratorg

 

#PI Propriété intellectuelle et #transformation #numérique de l’économie

Inpi - Propriéte intellectuelle et transformation numérique de l'économie - 2015

L’INPI a publié courant octobre 2015 une nouvelle étude intitulée  » La propriété intellectuelle et la transformation numérique de l’économie », résultat de l’appel à contributions lancé pour recueillir le point de vue d’experts autour des problématiques liées à la propriété intellectuelle dans le numérique telles que :

Les 18 articles sélectionnés dans cet ouvrage doivent contribuer à nourrir le débat national sur la propriété intellectuelle, guider les entreprises confrontées à la transformation numérique de l’économie et leur permettre d’améliorer leur compétitivité.

 

Source

 

 

#Industrie 4.0 : La #numérisation des entreprises du #Mittelstand allemand

Ken Colwell Kuka Robot Camera

Bpifrance vient de publier une étude rédigée par KOHLER C&C intitulée « Industrie 4.0 : quelles stratégies numériques ? La numérisation de l’industrie dans les entreprises du Mittelstand allemand ».

Depuis 2013, le cabinet Kohler C&C a réalisé une soixantaine d’interviews auprès de dirigeants d’ETI allemandes afin d’analyser l’impact du programme « Industrie 4.0 » lancé outre-Rhin en 2010 sur leur transformation digitale et en tirer des enseignements pour les entreprises françaises. La publication de l’ouvrage complet interviendra début 2016; en attendant vous trouverez ci-dessous une synthèse et une première version de l’étude.

Synthèse

Etude

Source

Illustration CC

Matinale « Mieux #communiquer et #vendre sur #Internet : enjeux d’avenir des entreprises de l’#IAA »

Matinale présence en ligne entreprises IAA - CCI Bordeaux - 9 juin 2015

La matinale « Mieux communiquer et vendre sur Internet : enjeux d’avenir des entreprises de l’IAA », organisée le 9 juin 2015 par la CCI de Bordeaux en partenariat avec les membres du Club Industrie Agroalimentaire, a été l’occasion de montrer l’importance de mettre en œuvre une véritable stratégie digitale pour gagner en notoriété, fidéliser leurs clients mais aussi développer de nouveaux canaux de vente.

Après une introduction par M. Dumesnil (élu « industrie » de la CCI de Bordeaux » et référent IAA) , M. Saintorens a rappelé les enjeux digitaux auxquels sont confrontées les entreprises de l’IAA et présenté la synthèse des résultats de l’état des lieux sur la présence digitale de 89 entreprises de l’agroalimentaire de la Gironde, réalisé par le Pôle Numérique de la CCI de Bordeaux.

La matinée s’est poursuivie avec 4 témoignages qui sont venus illustrer les propos introductifs par des retours d’expérience et rappels de bonnes pratiques :

  • M. Eceiza / Coopérative agricole Euralis,
    > Les nécessaires formation et implication du personnel, le développement de la culture digitale pour bâtir un écosystème digital efficace.
  • M. Dulau / Sturgeon (3e producteur mondiale de caviar sous la marque Sturia),
    > La stratégie digitale associant site e-commerce bilingue et réseaux sociaux pour gagner en notoriété, diversifier les canaux de distribution et fidéliser les clients actuels.
  • M. Lassalle Saint-Jean / Maison Meneau
    > Comment une entreprise familiale de sirop s’est diversifiée dans la vente en ligne et en boutique physique pour répondre aux attentes des consommateurs et diversifier ses canaux de ventes jusqu’ici basés sur la GMS et les grandes entreprises IAA.
  • M. De Winter / Alain Martin
    > Comment suite à la reprise de l’entreprise par l’actuel dirigeant, celle-ci modernise et agrandit son outil de production pour gagner en productivité et développe en parallèle un site de vente en ligne pour amplifier son développement.
  • En conclusion de la manifestation, les intervenants ont montré l’importance d’une vision stratégique à moyen et long terme associée à des investissements dans les outils numériques; mais aussi sur les possibilités offertes par les services de la CCI de Bordeaux pour l‘accompagnement des entreprises dans leurs projets (transmission / reprise, recherche de financement, numérique, innovation …).

Retrouvez le fil de la manifestation en photos, live tweets,

présentations … sur le Storify de la manifestation

Support des intervenants

Synthèse étude

Etude complète

Autres contenus sur l’IAA