#RH Impact des #transitions verte et #numérique : #emploi, compétences et #formation

etude-sur-limpact-des-transitions-verte-et-numrique-sur-lemploi-les-besoins-de-comptences-et-les-besoins-de-formation

Les transitions « numérique » et « verte » bouleversent les activités et les organisations des TPE / PME.

Faisant suite au programme « Rue de la Formation » qui valorise des entreprises ayant réussi leurs transformations internationales, numériques et environnementales, le MEDEF poursuit son action de sensibilisation des chefs d’entreprises sur la nécessité de former leurs collaborateurs à ces nouvelles compétences.

Le MEDEF vient de publier une étude conduite par le cabinet Sémaphores, qui analyse l’impact des transitions verte et numérique sur les emplois et les besoins de compétences et de formation et qui met en évidence qu’elles sont perçues comme de véritables enjeux stratégiques pour toutes les entreprises.

La transition « numérique », qui impacte  directement leur développement commercial apparaît néanmoins comme prioritaire, au détriment de la transition « verte », perçue comme plus normative (cf ISO 14001 / Management environnemental, ISO 50001 / management énergie).

De façon générale, les entreprises attendent un décryptage de l’impact de ces transitions sur leur activité notamment sous la forme d’auto-diagnostics, de guides méthodologiques, de benchmark, de vulgarisations des travaux des observatoires des métiers, … et confirment leur besoin d’accompagnement.

Accompagnement sur les transitions « numérique » et « verte »

C’est ce à quoi la CCI Bordeaux Gironde s’emploie depuis 1997 au travers d’une équipe dédiée de conseillers du « Pôle Numérique » qui organisent et animent un programme d’ateliers et conférences de sensibilisation et proposent un accompagnement sur mesure en fonction des problématiques des entreprises. L’Observatoire Aquitain de l’économie numérique et une veille régulière diffusée sur le blog (yc sur les évolutions des métiers, les études …) les médias sociaux (Facebook, Twitter, Slideshare, …) viennent compléter ces dispositifs.

Le Groupe CCI Bordeaux Gironde compte par ailleurs e-cod Ecole de la communication et de la création digitale qui propose des formations supérieures et continues en design digital, webmarketing, communication multicanal …

Concernant la « Transition verte », outre les actions en faveur de la performance industrielle qui vise à optimiser les processus et à réduire les gaspillages, un  programme collectif régional « Performance et Maîtrise de l’Énergie » a été mis en place par les CCI Nouvelle Aquitaine. Enfin, dans le cadre du Club de la Mobilité, la CCI Bordeaux Gironde participe aux actions de sensibilisation des entreprises et de réflexion sur les enjeux de mobilité (cf article sur les plans de mobilité 2018 et séminaire du 6 juillet 2017) et de logistique urbaine.

Transition verte ?

De quoi parle-t-on ? De toutes les actions de lutte contre le dérèglement climatique et de préservation de l’environnement dans les domaines de l’énergie, du bâtiment, du transport, des déchets … :

Transition numérique / Transformation digitale sur notre blog

Publicités

Les nouveaux rapports #industrie #services à l’ère du #numérique | @lecese

cese - rapport les nouveaux rapports-industrie services a lere du numerique - 13 10 2015

La vision traditionnelle basée sur le clivage industrie / services ne résiste plus à la nouvelle réalité économique soumise à l’accélération de la mondialisation d’offres intégrées (« solutions ») regroupant produits manufacturiers et services et à l’influence croissante du numérique. Les paradigmes du système productif s’en trouvent inversés. Les facilités offertes par le numérique donnent au client un pouvoir et un rôle inédit : il n’est plus un simple consommateur mais un prescripteur qui entre dans l’usine. On passe ainsi de la production de masse à la production individualisée ou à la personnalisation de masse.

Le rôle clé joué par le numérique transforme et impacte profondément tant l’organisation des entreprises, que les différentes formes d’emplois et de travail et les qualifications et le statut des salariés.

Suite à une auto-saisine, le Conseil économique social et environnemental (CESE) a voté et publié le 13 octobre 2015 dernier, un nouvel avis sur le thème « Les nouveaux rapports  industrie-services à l’ère du numérique ».

Le CESE a fait porter sa réflexion sur les nouvelles relations à tisser entre les entreprises au regard de ces changements et sur les modifications des modèles économiques qui substituent à l’efficacité productive l’efficacité relationnelle; autrement dit la capacité à développer une solution au plus près du client acteur et à produire et consommer autrement.

L’étude du CESE s’organise autours de 4 axes

  • Encourager la transformation des modèles économiques des entreprises
  • Conforter et développer des écosystèmes territoriaux au cœur des enjeux d’innovation
  • Contrer les risques de dumping
  • Répondre aux défis du futur

pour répondre au triple défi de savoir comment l’offre de produits et services intégrés, dopée par le  numérique, peut répondre aux besoins de produire et consommer autrement, d’accélérer la transition écologique et de créer une dynamique industrielle associant progrès technologique et progrès social.

Dossier sur la transformation de l’industrie