09/12 journée #BXJEI2015 @ccidebordeaux #industriedufutur #impression3D #fablab @IUT_de_Bordeaux #eolien #Kitewinder

Mercredi 9 décembre 2015 journée « Jeunes entreprises innovantes » de Pierre Goguet Président de la CCI de Bordeaux / RDV  avec le Fablab / Technoshop COH@BIT de l’UIT de Bordeaux et Kitewinder.

imprimante 3D fablab cohabit IUT Bordeaux

Imprimante 3D Coh@bit IUT Bordeaux

COH@BIT

Fablab et TechnoShop de l’Université de Bordeaux, cette ruche de bricoleurs accompagne les créateurs et les entreprises depuis l’idéation jusqu’à l’émergence d’un produit dans une logique de mixité de compétences et d’open innovation.

1er « fablab » de l’agglomération bordelaise ce lieu qui a déjà vu naître une cinquantaine de projets, souhaite avoir une vocation sociale et entrepreneuriale. Le FabLab met à disposition ses équipements et outillages pour la réalisation de prototypes : imprimantes 3D, machine de découpe vinyle et laser, scanner 3D, fraiseuse numérique. Pour aller plus loin, le TechnoShop regroupe des  compétences pluridisciplinaires pour accompagner les entreprises dans leurs projets.

Responsable : Claire Rivenc

Date de création : 2014

Localisation : 15 rue Naudet, 33175 Gradignan

> Consultez le portrait que nous en avions fait en avril 2015

Fablab technoshop Coh@bit : Projet pale éolienne Kitewinder -

Fablab / Technoshop Coh@bit : Projet pale éolienne Kitewinder

KITEWINDER

Eoliennes aéroportées (Entreprise en incubation à Coh@bit)

Kitewinder développe des éoliennes aéroportées capables de capter des vents puissants et constants. Elles seront les premières éoliennes vendues avec une garantie de production. La spécificité de l’éolienne KiteWinder réside également dans le design et la conception de ses pales conçues pour fonctionner avec des vents puissants et en présentant une masse la plus faible possible.

Responsable : Olivier Normand, Ingénieur Aéronautique

Date de création : en incubation.

 

Publicités

09/12 journée #BXJEI2015 @ccidebordeaux RDV avec @skeyetech #drone + #DLAdditive #industriedufutur #impression3D

Mercredi 9 décembre 2015  journée « Jeunes entreprises innovantes » de Pierre Goguet Président de la CCI de Bordeaux RDV avec Skeyetech et DL Additive.

logo SKEYETECH

SKEYETECH

Systèmes embarqués de vision intelligente pour l’industrie et les drones.

Développement et commercialisation des systèmes embarqués de vision intelligente.
L’entreprise conçoit et commercialise des systèmes embarqués basés sur des technologies de vision = donne des yeux aux drones, aux équipements de surveillance mais aussi aux pylônes électriques,…. Skeyetech fait appel aux technologies de l’optique (caméras), à des capteurs, à la mécatronique pour concevoir ses systèmes et ses tourelles d’inspection « intuitive ».

Skeyetech a remporté le trophée « Arts et métiers 2015 » et un prix au concours ERDF innovation. Huit embauches sont prévues d’ici à trois ans.

Président : Antoine Lecestre / Directeur Général : Paul Astoul
Date de création : 2014

dl additive logo

DL ADDITIVE

Spécialiste de la fabrication additive et de l’impression 3D du prototype à la moyenne série.

DL Additive est une société de services pour la numérisation 3D et la réalisation de prototypes, maquettes, petites et moyennes séries par impression 3D et fabrication additive, des procédés industriels caractérisés par ajout de matières : résines, ABS, titane, céramique, élastomères … Les applications sont multiples tant pour l’industrie, le médical que pour les métier du luxe et d’art.

dl additive plateau chaussure

Président : Marc Darmon / Directeur Général : Raphaël Darmon

Date de création : 2015

Localisation : Aéroparc – 25 rue Marcel Issartier, 33700 Mérignac

#Comptabilité #industrie : pensez au #suramortissement pour votre #investissement productif

Ken Colwell Kuka Robot Camera

Annoncée par le Premier ministre le 8 avril 2015 et votée au Sénat le 16 avril 2015, la mesure sur le « suramortissement » vise à soutenir l’investissement productif des entreprises qui souhaitent gagner en compétitivité et accélérer la modernisation de leur outil de production.

Amortir les biens à hauteur de 140% de leur valeur

Il s’agit d’une mesure exceptionnelle d’un an qui concerne les investissements réalisés entre le 15 avril 2015 et le 14 avril 2016 et vise à encourager l’investissement productif privé des entreprises en leur permettant de pratiquer un suramortissement de 40%.

Les entreprises peuvent donc amortir les biens à hauteur de 140% de leur valeur, ce qui leur apporte un double avantage, en termes de trésorerie et en termes de rendement. Ainsi, pour un investissement de 100 000 euros, l’économie d’impôt, s’ajoutant à l’amortissement classique, sera, pour un taux normal d’impôt sur les sociétés, d’environ 13 000 euros.

Les investissements concernés :

  • Biens qui peuvent être amortis selon le mode dégressif
    • L’amortissement dégressif vise certains biens d’équipement
      • Qui ne sont pas des biens usagers
      • Dont la durée d’utilisation n’est pas inférieure à 3 ans
    • Et qui relèvent des catégories suivantes
      • Matériels et outillages
        • Industriels de fabrication ou de transformation (sauf transport)
        • De manutention
        • De recherche scientifique ou technique
      • Installations
        • Epuration des eaux et assainissement de l’atmosphère
        • Production vapeur / chaleur / énergie

Détail de ce dispositif par l’OEC

Illustration CC

#Innovation technologique et performance industrielle : Rapport @lecese sur l’#impression3D

Dans le cadre de ses travaux le CESE (Conseil Economique Social et Environnemental) a fait paraître courant mars 2015 sous la signature de Renée INGELAERE un rapport intitulé « Innovations technologiques et performance industrielle globale : l’exemple de l’impression 3D ».

Pour le CESE la France doit encourager les industriels à pleinement exploiter cette innovation et recommande pour conforter les atouts de ces technologies prometteuses de remédier à certaines faiblesses notamment en matière de formation, de recherche et de financement.

Le CESE soulève aussi des questions liées au caractère disruptif des technologies numériques qui viennent modifier en profondeur l’organisation du travail, bouleverser la nature des produits et des services (davantage adaptés à l’utilisateur final),  la localisation des activités et font émerger de nouveaux acteurs.

À partir de cet exemple de l’impression 3D, le CESE plaide ainsi pour que les pouvoirs publics et l’ensemble des acteurs économiques et sociaux français se saisissent de ses propositions pour améliorer la performance globale de l’économie nationale.

Synthèse

Rapport et avis du CESE

Voir aussi

Vidéos et autres ressources intéressantes du CESE sur cette thématique

Ressources sur notre blog sur l’impression 3D et l’industrie

30 Mars #FabLabs, ateliers de #fabrication #numérique : l’#innovation coopérative du #prototype au #produit fini

conf fablab invitation 30 mars 2015 CCI Bordeaux Cap Sciences

Contexte

Le mouvement « Maker » associé à l’esprit de DIY (Do It Yourself / Le faire soi-même) ou de DIT (Do It Together / le faire ensemble) qui rend l’ingénierie accessible à tous; l’émergence mondiale des « Fab Labs », « hackerspaces » et autres espaces dédiés à la conception, au prototypage, à la production, à la réparation et/ou la transformation d’objets physiques sont deux phénomènes marquants des années récentes en matière de coopération, de codesign ou d’innovation ouverte / coopérative.

Les « Fab Labs » font aujourd’hui l’objet d’un intérêt croissant des médias, des politiques, de grandes entreprises ou d’acteurs de la grande distribution au travers d’objets phares comme les imprimantes 3D, les scanners 3D ou les machines à découpe laser et des promesses de modèle industriel alternatif de proximité.

Objectifs

Le Pôle Numérique de la CCI de Bordeaux en partenariat avec Cap Sciences vous invite le 30 mars à une conférence qui se tiendra de 14H30 à 17h00 dans l’auditorium de Cap Sciences pour

  • Découvrir des initiatives locales significatives de Fab Lab
  • Comprendre leur potentiel comme incubateurs d’idées, accélérateurs de l’innovation ou révélateurs de futures startup.
  • Profiter de compétences techniques et d’ingénierie financière de projets d’innovation
  • Bénéficier du retours d’expériences d’entreprises utilisatrices
  • Rencontrer et échanger avec leurs animateurs

Programme

  • « Des hackerspaces aux TechShops, en passant par les Fab Labs : de nouveaux espaces d’innovation industrielle » par B. SAINTORENS, Pôle Numérique / CCI de Bordeaux
  • « Le réseau des FabLabs : état des lieux et présentation de la Commission des Fablabs » par N. BARRET, Expert en médiation , en charge du FabLab de Cap Sciences
  • « Médiation, conception coopérative, culture de l’innovation et expérimentation des produits »
    • par D. LAVAL , Manager Médiation, en charge du Living lab et C.PASQUET, chargé de atelier de fabrication numérique Fablab Inmédiats
    •  Témoignage de la société Zem accompagnée par Cap Sciences
  • « De l’intention à l’émergence d’un produit : parcours vers son industrialisation »
  • « Innovation ouverte, conception coopérative … et la propriété industrielle dans tout ça ? » P. RODHAIN, IP SPHERE , cabinet de conseils en propriété industrielle
  • Séance de Questions / réponse

Nombre de places limité; inscrivez-vous vite ici !

Illustration : NicolasLoubet cc

En savoir plus sur les FabLabs

label semaine de l'industrie

Atelier labellisé dans le cadre de la « Semaine de l’industrie »

 

ogo-CyberSudoe-INNOV-150pxLogo SUDOE

logo-europeCCI Aquitaine Innovation

#industrie et #innovation @CCIdeBordeaux : retour sur la journée « Fabriquer autrement  » @CCI_innovation

CCI INNOVATION - FABRIQUER AUTREMENT - CCI BORDEAUX 03 12 2014

Dans un environnement concurrentiel marqué par les transformations technologiques, les enjeux environnementaux, des clients de plus en plus exigeants …
Penser, concevoir et fabriquer autrement devient un défi permanent pour les PME/PMI.

Retrouvez le fil complet de la journée « FABRIQUER autrement », qui s’est déroulée le Mercredi 3 décembre à la CCI de Bordeaux.

 

3 novembre conférence « La #fabrication #additive: une révolution industrielle ? »

Logo CETIMLe Centre Technique des Industries Mécaniques (CETIM) et la Fédération des Industrie Mécaniques (FIM) organisent lundi 3 novembre de 16h30 à 19h une conférence intitulée « La fabrication additive: une révolution industrielle ? » qui se tiendra dans les locaux de l’Enseirb-Matmeca, Amphi D (sous-sol), 1 avenue du Docteur Albert-Schweitzer à Talence.

Cette manifestation intéressera les personnes qui ont participé aux conférences du Club Industrie de la CCI de Bordeaux (notamment) sur la « L’Industrie connectée : une (r)évolution en marche » ou plus récemment sur la « Transformation digitale de l’industrie » et plus largement tous ceux qui s’intéressent au potentiel de la fabrication additive, un outil de production industrielle, pour :

  • Réaliser des pièces complexes, jusqu’à présent impossibles à produire
  • Diminuer les pertes matière et réduire les délais de fabrication
  • Apporter de la valeur aux pièces (allègement, personnalisation, canaux de régulation…)

Intervenants

Programme

  • Chiffres clés et perspectives de ce secteur d’activité à l’échelle nationale et internationale, par Sébastien Pillot et Benoît Verquin.
  • Tour d’horizon des procédés de fabrication additive, par Sébastien Pillot et Benoît Verquin :
    • Machines et matériaux disponibles (métalliques et polymères) ;
    • Fabrication additive, poudres métalliques : enjeux et solutions ;
    • Applications dans les domaines aéronautique, médical, automobile, etc. ;
    • Présentation d’une UPDP (unité pilote à dispositif partagé) consacrée à la fabrication additive.
  • Applications médicales et les procédés de mise en œuvre associés, par Elisabeth Rey.
  • Cas de fabrications directes par procédé de fusion laser de poudres métalliques pour application aéronautique, par Arnaud Votié.
  • Débat et réponses aux questions des participants.

Participation gratuite mais inscription obligatoire en suivant ce lien 

Contact

Christine Desriac
Déléguée Régionale du CETIM en Aquitaine et Midi-Pyrénées
05 59 90 36 30 – christine.desriac@cetim.fr