#ClubIndustrie #PerformanceEnergetique #PerformanceHydrique 23/11/2017 / 2e temps fort : Equipements connectés et #data au service de l’#intelligence opérationnelle / #IndustrieDuFutur #FrenchFab

CCI Bordeaux Gironde - Club Industrie 23 11 2017 - Équipements connectés et données au service de l_intelligence opérationnelle

 

 2e temps fort : « Equipements connectés et analyse des données au service de l’intelligence opérationnelle »

M Chomat worldcast systems - M Fort Lycee horticole Farzanis - M Gilbert Aquassay - CCI Bordeaux Gironde - club industrie performance energetique et hydrique 23 11 2017-2

De gauche à Droite : M. Chomat (Worldcast Systems) – M. Fort (Lycée Horticole Fanazis) – M. Gilbert (Aquassay)

Jean-Emmanuel Gilbert - Aquassay - club industrie performance energetique et hydrique 23 11 2017

Intervention de Jean-Emmanuel Gilbert (Aquassay)

 

Bien comprendre les enjeux et la différence entre performance hydrique et énergétique

Intégration du numérique = IoT + Cloud + Big Data + IA (Machine Learning) > Intelligence opérationnelle

 

Présentation de l’offre edatamotic


Témoignage de Julien Chomat (Worldcast Systems)

Une vision entrepreneuriale basée sur l’optimisation par une approche environnementale et autours de l’usine du futur

 


Témoignage de Serge Fort (Lycée Horticole Fazanis de Tonneins) sur le projet SOLAH


Introduction de la conférence

1er temps fort : « Passer du comptage à la définition d’une politique énergétique et environnementale efficace »

3e temps fort : « Défis humains, changer les comportements et développer de nouvelles compétences en gestion de l’énergie / eau« 

4e temps fort : « Solutions pour mettre en œuvre vos projets / accompagnement, financement, aides et appels à projets »


 

Publicités

Répondre aux enjeux de l’ #innovation #disruptive et #IntelligenceArtificielle

NAO ALDEBARAN ROBOTICS

Répondre à l’innovation disruptive

Le numérique et les technologies émergentes désignée par l’acronyme « NBIC » (Nanotechnologies, biotechnologies, informatique et sciences cognitives) sont à l’origine d’une vague d’innovations qui viennent bouleverser l’économie de nombreux secteurs d’activité (« uberisation ») et créer de nouveaux marchés.

Dans un rapport paru en janvier 2017, France Stratégie prend la mesure des enjeux de ces « innovations disruptives » pour définir la posture que doit adopter l’État pour éviter un comportement attentiste qui aurait un coût économique et social considérable et pourrait conduire à une perte de souveraineté.

Anticiper les impacts économiques et sociaux de l’intelligence artificielle

L’intelligence artificielle (IA) est un sujet « brûlant » d’actualité : elle bénéficie d’une dynamique, d’un momentum, qui cristallisent les attentions et les énergies. Il faut donc agir maintenant pour en tirer parti.

//platform.twitter.com/widgets.js

Dans un rapport paru en mars 2017, France Stratégie présente des pistes pour anticiper les impacts économiques et sociaux autours de 3 axes :

  • importance de la maîtrise / exploitation des données et protection de la vie privée car l’intelligence artificielle requiert de gros volumes de données qualifiées pour les algorithmes d’apprentissage (machine learning)
  • une intelligence artificielle au service de l’humain: la machine doit rester un outil pour accomplir des tâches plus rapidement ou enrichir la capacité de diagnostic de spécialistes (ingénieurs, médecins, …)
  • et enfin la méthode pour permettre l’appropriation de la technologie et le développement de nouvelles compétences au travers de la formation : pour la conception des algorithmes ou dans l’exploitation des outils numériques.