#TransfoNum : les bonnes pratiques pour réussir sa #Transition #Digitale

Introduction atelier TRANSITION NUMERIQUE - CCI Bordeaux Gironde 27062017

Réussir sa transition digitale : Repenser ses processus métier et structurer son système d’information

L’atelier du 27 juin 2017 intitulé « Réussir sa transition digitale : Repenser ses processus métier et structurer son système d’information », organisé par le Pôle Numérique de la CCI Bordeaux Gironde et co-animé avec la société Aldaïs,  a présenté plusieurs cas d’entreprises qui ont servi d’illustrations de bonnes pratiques pour nourrir sa réflexion et conduire avec succès un projet de Transition Numérique.

Réussir sa transition  digitale, ce n’est pas la somme d’améliorations indépendantes (Site internet, utilisation des réseaux sociaux, dématérialisation, e-commerce, déploiement d’un logiciel de CRM ou ERP, data …) mais la résultante d’un véritable projet d’innovation de l’entreprise combinant vision et objectifs clairs, mobilisation de tous les salariés autour de l’expérience clients, refonte des processus opérationnels et adoption de nouveaux modèles d’affaires.

En d’autres termes c’est tout d’abord une question d’Hommes, de stratégie d’entreprise et de conduite du changement avant de se traduire en enjeux de mise en place d’un socle technologique solide mais évolutif (agile). C’est d’ailleurs ce qui explique le retard pris en France largement distancée par la plupart des pays de l’Union Européenne. 

La France à la traîne

Selon Eurostat seules 68% des entreprises françaises ont un site web et 36% utilisent les réseaux sociaux (23e place de l’UE28; moyenne 45%).

Une enquête réalisée du 20 février au 3 mars 2017, auprès d’un échantillon de 301 dirigeants d’entreprises réalisant de 15 à 500 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel dans le cadre de l’Observatoire de la performance des PME-ETI de Challenges et de la Banque Palatine, mettait en évidence que 40% des chefs d’entreprises n’ont pas prévu d’investissement en informatique en 2017 et que pour 28% la transformation digitale n’est pas d’actualité; tandis que pour 28% elle est à l’étude.

Introduction par Bruno Saintorens / Pôle Numérique CCI Bordeaux Gironde

 

J’avais eu le plaisir d’intervenir le samedi 24/06 pour l’émission radio de Philippe Vigier « les experts de France Bleu Gironde »


 

Intervention de Fabien Lauroua / Aldaïs

 


— VOIR AUSSI —


Digital Transformation Roadmap (Hub Institute)

Le Hub Institute propose une démarche en 5 étapes (Audit, Planification, Test, Déploiement et Optimisation) autours de 6 chantiers clefs (Leadership, Personnes et Organisation, Technologies, Données, Focus et Expérience Client, Mesure) sur un quadrant Gouvernance / Engagement Digital x Gestion du Changement /  Déploiement.

the-hub-digital-transformation-roadmap

 


6 étapes de la Transformation Digitale (EN) (Altimeter)

Le cabinet américain Altimeter a identifié, au travers d’une étude internationale, 6 niveaux de maturité ou étapes de la Transformation Digitale des entreprises.

Infographie de la démarche « OPPOSITE » : 8 facteurs clés de succès pour la Transformation Digitale (EN) (Altimeter)

Le cadre « OPPOSITE » de la société Altimeter (qui peut être vu comme une autre formulation de la démarche proposée par le Hub Institute présentée ci-dessus) est un acronyme construit à partir d’une compilation des meilleures pratiques en matière de transformation numérique et qui s’appliquent à huit domaines clés de l’organisation :

  • Orientation
  • Personnes
  • Processus
  • Objectifs
  • Structure
  • Infos clients et intention
  • Technologie
  • Exécution

ALTIMETER-the-opposite-framework-8-success-factors-for-digital-transformation

Source Altimeter


Référentiels BABok®, PMBok® et TOGAF® et transformation digitale

Apport de l’analyse d’entreprise dans les projets.

L’analyse d’entreprise consiste à permettre le changement dans une entreprise en définissant les besoins et en recommandant des solutions qui apportent de la valeur aux parties prenantes.

  • Le « Business Analyst » ou AMOA comble l’écart entre les directions « Métier » et la DSI.
  • Le Business Architecte travaille sur les études de cadrages des projets/programmes de transformation et/ou stratégiques
  • 2 référentiels PMBok® et BABok® définissent les rôles respectifs du chef de projet et de l’Analyste d’Entreprise.

BABOK® v3

Le Guide Business Analysis Body of Knowledge® (BABOK® Guide) est édité par l’ International Institute of Business Analysis IIBA®.

Babok repose sur un concept central : les exigences. C’est un référentiel qui se base sur l’analyse de la valeur du SI : Les solutions informatiques rendent un service pour le métier. Il adopte une vision système : chaque solution est en interaction avec d’autres pour constituer un tout cohérent rendant des services.

Les « grands » référentiels font référence au BABOK® :

  • TOGAF® v9  : Urbanisation  / Choix de solutions techniques ou applicatives, description des « systèmes » en lien avec les processus métier.
  • COBIT® v5 : cadre de référence en matière de sécurité et de contrôle des TIC. Gouvernance du SI  / Décisions d’investissements.
  • ITIL® v3 : référentiel de bonnes pratiques orienté processus destiné aux organisations informatiques qui délivrent des services complets à ses clients. Opérations (administration, exploitation, production) / Conception des services.

PMBok® v5

Le « PMBOK Guide, Guide to the Project Management Body of Knowledge », est un guide de management de projet conçu et réalisé par le PMI Project Management Institute.

TOGAF® v9

TOGAF est une méthode éléborée par l’opengroup qui détaille un ensemble d’outils de support pour développer une architecture d’entreprise. Le but de l’architecture d’entreprise est d’optimiser l’héritage souvent fragmenté des processus (à la fois manuelle et automatisée) dans un environnement intégré qui répond aux changements et favorise la livraison de la stratégie commerciale.

 

15/11 Réunion d’information @CCIdeBordeaux mission numérique à Québec #WAQ17 #SNQC2017

mission-cci-de-bordeaux-waq-snqc

Devenez ambassadeur girondin de la Semaine Numérique de Québec du 1er au 9 avril 2017.

Réunion d’information le 15 Novembre 2016 de 8h30 à 10h à la CCI de Bordeaux

Le marché Nord Américain et l’écosystème numérique de Québec vous intéressent ?
Venez rencontrer les organisateurs de la Semaine numérique de Québec et du WAQ, le plus grand événement Web francophone en Amérique.
Découvrez le programme d’activités unique proposé par la communauté numérique de Québec et les opportunités d’affaires pour les entreprises bordelaises.

Des manifestations à ne pas manquer

Semaine numérique de Québec

  • + 2 000 professionnels participants
  • Mots clés édition 2017  : programmation web, design web, marketing interactif, objets connectés, big datas, médias sociaux, jeu vidéo, animation et conception sonore, effets visuels, fintech assurance, réalité augmentée, industries créative, robots et intelligence artificielle, networking.

« Web à Québec » (WAQ)

  • Une manifestation organisée par Québec Numérique pour des professionnels du numérique.
  • Chiffres clés de WAQ 2017 : 3 jours, 60 conférences, 6 keynotes, 9 tables rondes, 8 masters classes / classes de maîtres, 3 démonstrations pratiques, + 1350 participants.

Pré-programme de la mission organisée par la CCI de Bordeaux avec ses partenaires

  • Web à Québec WAQ #7
  • Masterclass / Classes de maîtres niveau avancé / expert
  • Opportunités digitales (rencontres d’affaires)
  • Compétition Pixel Challenge
  • Meetup Insurtech (rencontre industrie de l’assurance + numérique)
  • Congrès Réalité Augmentée Québec
  • Forum Industries Créatives
  • Social Derby (compétition pour gestionnaires de médias sociaux)
  • Décoder le monde 2017 (robots et intelligence artificielle)
  • Espace Numériqc : espace d’exposition des start-up de Québec, présentation d’une vingtaine de projets – prototypes à caractères technologiques et numérique, mini salon de l’emploi

Réunion d’information le 15 Novembre 2016 de 8h30 à 10h à la CCI de Bordeaux

Inscrivez-vous avant le 10 nov.

CCI de Bordeaux / Emilie DUCASSOU,
Chargée coopération internationale
educassou@bordeaux.cci.fr / 05 56 79 50 31

crédit photo : caribb CC

cci de bordeaux - Quebec numerique - OFQC

Chiffres clés du #numérique en #France

dge-chiffres-cles-du-numerique-en-france-2015

La Direction Générale des Entreprises (DGE) vient de publier les « Chiffres clés du numérique 2015 en France » qui brosse un panorama synthétique du développement de l’économie numérique et de l’usage des TIC tant au niveau national qu’à l’échelle européenne.

Les indicateurs essentiels tirés notamment d’études INSEE (2013, 2014), Eurostat (2013, 2014) ou du CREDOC (2014) portent sur :

  • Le développement du secteur producteur des TIC et des infrastructures :
    Secteur producteur (valeur ajoutée et emploi) ; Infrastructures ; Commerce électronique.
  •  L’usage des TIC par les particuliers, les entreprises et l’Administration.

Baromètre 2015 du #numérique en #France du @credoc

credoc-barometre-du-numerique-2015-diffusion-des-technologies-de-linformation-et-de-la-communication-dans-la-societe-francaise-2015

Le CREDOC vient de publier l’édition 2015 de son baromètre du numérique qui mesure la « Diffusion des technologies de l’information et de la communication dans la société française »; réalisé pour le Conseil Général de l’Economie, de l’Industrie, de l’Energie et des Technologies (CGE) et l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP).

Pour la 1ère fois, les Français sont plus équipés en téléphone mobile (92%) qu’en téléphone fixe (89%). La consommation moyenne de données mobiles a quasiment doublé en un an (1,1 Go par mois au 1er trimestre 2015).

Tandis que le taux d’équipement en ordinateur recule, celui des mobiles explosent : 58% pour les smartphones et 36% tablettes. Le nombre d’internautes atteint 84% ce qui place la France en 6ème place du palmarès européen (100% des 12-17 ans sont internautes) et 52% des français sont des mobinautes (54% sont les deux). 62% des Français déclarent utiliser les réseaux sociaux.

Présentation

Rapport

 

 

Panorama du secteur des #TIC au #Québec

Montreal vue du fleuve

Faisant suite à une mission d’affaires « FrenchTech Bordeaux » organisée par la CCI de Bordeaux et la Mairie de Bordeaux à l’occasion du WAQ 2015 (« Web à Québec ») 18-20 mars 2015, un nouveau déplacement collectif a lieu du 26 août au 1er septembre 2015 pour « Bordeaux fête le vin à Québec » BFVQ2015.

En prévision de cet événement qui sera relayé sur ce blog, nous vous invitons à découvrir l’industrie des TIC au Québec

Les TIC au Québec

Secteur canadien des TIC

Selon l’étude « Industrie Canada » d’octobre 2014, le secteur des technologies de l’information et des communications (TIC) du Canada compte environ 37 000 entreprises, dont 87,6 % dans les logiciels et services informatiques, 5,6% en commerce de gros et 3,1 % en fabrication TIC.

Les grandes entreprises dans le secteur des TIC sont peu nombreuses au Canada. En 2013, il y avait 80 entreprises de plus de 500 salariés, contre 32 000 entreprises de moins de 10 employés; soit 86% de l’ensemble des entreprises du secteur.

Le secteur des TIC représente 3% des emplois du Canada avec 530 957 salariés en 2013.

Note sectorielle de la CCI Française au Canada – « TIC Canada (2014) »

Québec chef de file en TIC

Statistiques comparées sur les TIC au Québec

Plaquette TIC de « Québec Excellence »

Profil de l’industrie des TIC dans le Grand Montréal

Selon Techno Montréal, la ville de Montréal regroupe 73% des emplois en TIC du Québec et réunit 4 700 entreprises TIC qui génèrent un PIB de 10 G$ et 21 G$ en revenus d’exploitation des entreprises. Montréal occupe le 3e rang d’Amérique du Nord pour la croissance de l’emploi en TIC.

Sources d’informations sur les TIC au Québec

 

Crédit Photo

26/08 – 01/09 Mission #FrenchTech #Bordeaux au #Québec à l’occasion de #BFVQ2015

Les entreprises de bordeaux osent le quebec - BFVQ 2015

26/08 – 01/09 Mission FrenchTech Bordeaux au Québec

Du 26/08 au 01/09 une mission « FrenchTech Bordeaux » co-organisée par la CCI de Bordeaux et la Mairie de Bordeaux et en collaboration avec l’Office Franco-Québécois pour la Jeunesse se rendra au Québec à l’occasion de « Bordeaux fête le vin à Québec« . Elle fait suite à celle organisée en mars à l’occasion de « Web à Québec » WAQ 2015.

La délégation économique conduite par M. Juppé (Maire de Bordeaux) et M. Goguet Président de la CCI de Bordeaux, sera composée d’entreprises innovantes et du numérique, de partenaires économiques, d’une soixantaine de vignerons et négociants bordelais et d’élus de la Mairie de Bordeaux.

Les entreprises bordelaises rencontreront leurs homologues québécois lors de RDV d’affaires personnalisés et à l’occasion d’animations organisées en collaboration avec la Ville de Québec, la Chambre de Commerce et d’Industrie de Québec, Québec International et Québec Numérique. Une journée dédiée à la prospection commerciale à Montréal viendra compléter la mission.

Entreprises et organismes participants

Plus d’infos sur la mission

CCI de Bordeaux / Emilie DUCASSOU,
Chargée coopération internationale
educassou@bordeaux.cci.fr / 05 56 79 50 31

Société, vie privée, algorithme, #data, le #numérique fait débat

Le formidable développement d’internet et des innovations numériques bouleversent le fonctionnement des sociétés modernes.

Régulièrement, des essais sont publiés sur ce thème et font le point sur les impacts dans les domaines de l’information, de l’économie, de la création ou encore de la politique. A cette approche thématique, vient s’ajouter des analyses globales.

Trois ouvrages parus ces derniers mois apportent de manière complémentaire un éclairage sur la « civilisation numérique » avec une analyse qui oscille entre la promotion de l’innovation et la crainte d’altérer la protection de nos droits.

La vie algorithmique, critique de la raison numérique

La vie algorithmique

La vie algorithmique

Après l’ « Humanité augmentée et l’administration numérique du monde », Eric Sadin, écrivain et philosophe traite des questions éthiques soulevées par la « datafication » du monde.

Ce livre examine, en s’appuyant sur de très nombreux exemples, la quantification et la marchandisation intégrales de la vie qui s’instituent, soutenues par l’industrie du traitement des données, aujourd’hui dotée d’un pouvoir qui perturbe nombre d’acquis démocratiques fondamentaux.
Éric Sadin dévoile les impensés, analyse les processus en cours, dresse une cartographie détaillée des forces à l’œuvre… Observations et réflexions qui dessinent une nouvelle condition humaine, et en appellent à la politisation des enjeux induits par la puissance toujours plus totalisante détenue par les systèmes computationnels.(extrait 4eme de couverture)

La vie algorithmique (Eric Sadin, L’Echapéee, 288 pages).

 

Big Data, penser l’homme et le monde autrement

Livre Big data« Le Big Data n’est pas qu’une technologie, mais bien une nouvelle structure d’information et de management. C’est donc une nouvelle façon d’interagir avec la réalité. » Gilles Babinet entrepreneur et ancien dirigeant du Conseil National du Numérique propose de réfléchir autour de l’impact social et économique, à long terme du big data. Gilles Babinet a identifié cinq domaines, intrinsèquement liés au numérique, dont l’évolution en cours va changer le monde : connaissance, éducation, santé, production et État. Pour chacun, il en explique les enjeux et en précise les contours.

Gilles Babinet est intervenu sur ce sujet en octobre 2014 lors d’une conférence organisée dans le cadre de Demain le monde (Cycle de rencontres interactives organisées par la CCI de Bordeaux.

Big Data, penser l’homme et le monde autrement (Gilles Babinet, Le Passeur, 256 pages).

La métamorphose numérique, vers une société de la connaissance et de la coopération

 

La métamorphose numérique

La métamorphose numérique

Cet ouvrage collectif paru aux Editions Alternatives aborde les changements opérés par le numérique en matière d’économie, de liens sociaux, jusqu’aux bases cognitives et psy­chologiques de l’être humain.

Philosophe, sociologue, économiste, politologue, ingénieur… se relaient pour partager leur réflexion sur les grandes transformations qui touchent l’éducation, la santé, le service public, la mobilité, l’industrie, les entreprises, les réseaux, la finance et la démocratie.

Ils explorent ainsi les contours d’une civilisation en devenir et insistent sur les conditions requises pour rendre celle-ci plus humaine en posant la connaissance et la coopération comme bases de sa construction.

La métamorphose numérique, vers une société de la connaissance et de la coopération (Editions alternatives)

Autres ressources